X6 E71 35d UK (2008) - Voiture de série - Fonds d'écran - BMWorld.fr - Le monde des BMW

Thème bmworld

Fond d'écran X6 E71 35d UK (2008)

X6 E71 35d UK (2008)
Photos 01 à 20
01 - X6 E71 35d UK (2008)
02 - X6 E71 35d UK (2008)
03 - X6 E71 35d UK (2008)
04 - X6 E71 35d UK (2008)
05 - X6 E71 35d UK (2008)
06 - X6 E71 35d UK (2008)
07 - X6 E71 35d UK (2008)
08 - X6 E71 35d UK (2008)
09 - X6 E71 35d UK (2008)
10 - X6 E71 35d UK (2008)
11 - X6 E71 35d UK (2008)
12 - X6 E71 35d UK (2008)
13 - X6 E71 35d UK (2008)
14 - X6 E71 35d UK (2008)
15 - X6 E71 35d UK (2008)
16 - X6 E71 35d UK (2008)
17 - X6 E71 35d UK (2008)
18 - X6 E71 35d UK (2008)
19 - X6 E71 35d UK (2008)
20 - X6 E71 35d UK (2008)
Photos 01 à 20

X6 E71 35d (2008)


Première mondiale du premier Sports Activity Coupé : la BMW X6

Une nouvelle catégorie automobile, un style inédit et un dynamisme jamais vu : voici la nouvelle BMW X6. Le premier Sports Activity Coupé au monde fascine par des qualités et des aptitudes qu’aucune autre automobile ne propose sous cette forme. Son design associe l’élégance sportive d’un gros coupé BMW à la prestance et à la puissance d’un modèle BMW X. La BMW X6 doit ses qualités routières uniques au dynamisme caractéristique des automobiles de la marque, combiné à une maîtrise de tous les instants, sur tous les terrains. La BMW X6 est un coupé unique en son genre et une BMW X pas comme les autres.

Avec ses vitres latérales compactes et sa ligne de toit fondant doucement sur l’arrière, la BMW X6 affiche indéniablement les proportions d’un coupé.
Tout aussi caractéristique de ce type de véhicule, son habitacle accueille le conducteur et son passager avant ainsi que deux autres personnes. La garde au sol accrue, les passages de roue racés, les quatre portes, le grand hayon arrière ainsi que la ligne de ceinture élevée s’inspirent du style des autres modèles BMW X. Ce style reflète le potentiel dynamique que la BMW X6 déploie grâce à la technique de ses moteurs et de son châssis, et ce, sur route comme sur terrains difficiles.

La BMW X6 est équipée de série de la transmission intégrale intelligente BMW xDrive, qui assure une répartition variable du couple entre l’essieu avant et l’essieu arrière. En outre, le Dynamic Performance Control, inauguré sur la BMW X6 et également de série, assure une répartition tout aussi variable du couple entre les deux roues arrière : indépendamment de la motricité, il applique, par exemple, un surcouple à la roue arrière à l’extérieur des virages. Même à vitesse modérée, ce système unique au monde induit une augmentation sensible de la précision directionnelle, de la motricité en virage et, par là-même, de l’agilité du véhicule. Dans les virages pris à vive allure, il améliore la stabilité, même lorsque le conducteur braque le volant de manière abrupte ou lève inopinément le pied. Ainsi, le système Dynamic Performance Control ouvre, en toute sécurité, de nouveaux horizons en matière de dynamisme de conduite. De plus, sur revêtements glissants ou peu homogènes, il garantit une motricité accrue.
Le nouveau V8 à injection directe essence suralimenté par Twin Turbo fête également sa première mondiale sur la BMW X6. Le huit cylindres de
4,4 litres, qui développe 300 kW (407 ch) et délivre son couple maximal de 600 Newtons-mètres sur une plage de régimes très large (1 750 à 4 500 tr/min), est le moteur le plus puissant jamais mis en œuvre sur un modèle de la gamme BMW X. Le nouveau huit cylindres n’impressionne pas seulement par son punch exceptionnel, mais aussi par sa compacité. C’est le premier huit cylindres à essence au monde avec un turbocompresseur logé dans le V formé par les deux rangées de cylindres.

Une partie avant traduisant une vocation de routière dynamique

Sans renier le moins du monde ses gènes de BMW X, la BMW X6 livre une interprétation sportive inédite de ce type de véhicule. Quel que soit l’angle sous lequel on l’observe, on reconnaît instantanément le style BMW et l’aspect sculptural caractéristique des BMW X. Les parties avant, latérales et arrière de la carrosserie se fondent les unes aux autres et les formes et les surfaces forment un tout harmonieux.

Sur le nouveau Sports Activity Coupé, l’allure de la partie avant suffit déjà à créer une belle prestance. La plupart des surfaces étant peintes de la même couleur que la carrosserie, la BMW X6 donne l’impression de ne pas être très haute, ce qui souligne sa vocation de routière dynamique. Les gènes BMW X s’expriment aussi dans le capot moteur, dans les phares ronds doubles, biaisés en haut, et dans la structure des naseaux BMW, quasi-verticaux. Les grandes prises d’air positionnées vers l’extérieur ne servent pas uniquement à assouvir le besoin d’air des moteurs puissants. Associées aux ailes avant, très renfoncées par rapport aux phares, elles attirent également l’attention sur les roues, mettant en évidence la stabilité du véhicule. Les prises d’air latérales sont divisées horizontalement par des lames de couleur aluminium qui supportent aussi la monture des antibrouillards ronds.

Vue de profil : ligne de toit dynamique, surfaces musclées

Les proportions uniques de la BMW X6 sont particulièrement mises en valeur de profil. Le porte-à-faux avant réduit souligne l’allure dynamique du véhicule, tandis que la ligne de toit plongeant légèrement vers l’arrière et le grand porte-à-faux arrière lui confèrent sa silhouette élancée de coupé. La ligne de toit culmine à hauteur de la première rangée de sièges. Ainsi, l’attention se porte sur le conducteur – un effet parfaitement conforme au style extravagant de la BMW X6.

La ceinture de caisse élevée et les passages de roue avant et arrière au modelé racé, qui attirent le regard au centre et renvoient à la transmission intégrale, sont caractéristiques des BMW X. D’étroits renforts plastiques apposés aux bords inférieurs des pare-chocs, du bas de caisse et des passages de roue soulignent discrètement le naturel robuste de la BMW X6.

Vue arrière : des épaules musclées et une solide assise sur la route

Il est fascinant de constater à quel point la partie arrière de la BMW X6 participe, par son élégance, sa sportivité et sa robustesse, à l’harmonie du véhicule. Le pare-chocs massif et la protection du soubassement sont des éléments récurrents sur les BMW X. Ici aussi, on retrouve les proportions caractéristiques des coupés, réinterprétées pour s’adapter aux spécificités de la famille des BMW X. La partie vitrée de l’habitacle (la verrière) est dotée d’une lunette arrière fortement inclinée, qui va en se rétrécissant vers le bas. Avec son arête de décollement prononcée, le hayon évoque également celui d’un coupé.

Toute la partie arrière est structurée par des lignes horizontales lui conférant une illusion de largeur qui souligne la tenue de route du véhicule. En dessinant les optiques arrière, les designers ont également tenu compte du caractère singulier de la BMW X6. Ils ont réinterprété la forme en L typique des phares des modèles BMW X et lui ont donné un galbe dynamique.

Sportivité et exclusivité à bord

Prestige, dynamisme sportif et modelé racé : la BMW X6 séduit jusque dans les moindres détails de son habitacle. Les surfaces luxueuses flattent l’œil et le toucher. À l’instar de tous les modèles BMW X, le nouveau Sports Activity Coupé offre une position assise rehaussée garantissant au conducteur un sentiment de parfaite maîtrise, dans toutes les conditions. De plus, le véhicule se démarque des autres modèles BMW X par ses deux sièges individuels à l’arrière, caractéristiques des sportives. Séparés par la console centrale, ils offrent un large maintien latéral et un appuie-tête intégré.

La BMW X6 se distingue de ses concurrentes par son volant doté de palettes de commande permettant de changer manuellement les vitesses sur la boîte automatique à six rapports, également de série. Les nouveaux grippe-genoux situés sur la console centrale soulignent le caractère sportif du véhicule et offrent un maintien supplémentaire au conducteur et à son passager avant, dans les manœuvres d’évitement en ville comme lors des sorties offroad sur pistes cahoteuses.

Grande habitabilité, nombreuses possibilités de personnalisation

La vaste ouverture des portes arrière facilite l’accès aux sièges, sur lesquels les passagers profitent d’une garde au toit remarquable pour un coupé. Atteignant 944 millimètres, elle garantit un maximum de confort, même aux personnes de grande taille. Depuis les places arrière, la structure des vitres de la BMW X6 crée un sentiment d’ouverture sur l’avant et, donc, d’espace.

Comme il se doit dans un coupé, l’habitacle et le coffre sont totalement séparés l’un de l’autre. Le volume du coffre atteint 570 litres, soit nettement plus que sur les coupés classiques. Ceci permet, par exemple, de loger quatre sacs de golf dans le coffre d’une BMW X6 transportant quatre personnes.

Pour augmenter les capacités de transport, il est possible de rabattre le dossier de la banquette arrière, asymétrique. Le volume de chargement peut ainsi être porté à 1 450 litres. Le vérin à gaz à deux étages de série permet de définir la position fin de course souhaitée du hayon, ce qui évite, par exemple, de l’endommager en l’ouvrant dans un parking souterrain présentant une faible hauteur sous plafond.

Dix teintes de carrosserie sont disponibles. À l’intérieur, cinq finitions différentes, deux couleurs principales et cinq bandeaux décoratifs permettent de multiples combinaisons. Les bandeaux décoratifs loupe de frêne et aluminium Flywheel ont été spécialement conçus pour le Sports Activity Coupé. Pour l’habillage des sièges, le client peut choisir entre différentes variantes de tissu et de cuir haut de gamme, ainsi que la nouvelle sellerie alcantara/cuir créée en exclusivité pour la BMW X6.

Mariage parfait entre dynamisme supérieur et confort

Le premier Sports Activity Coupé au monde ouvre de nouveaux horizons en matière de dynamisme de conduite, avec une agilité nettement accrue, une stabilité unique dans les virages négociés à vive allure et une motricité de tous les instants sur sols glissants. Des moteurs pleins de punch, la transmission intégrale intelligente BMW xDrive, l’aide à la conduite DSC (contrôle dynamique de la stabilité), les options direction active et Adaptive Drive ainsi que le système Dynamic Performance Control – inauguré sur la BMW X6 et intégré de série – constituent, avec la voie arrière élargie, la base du potentiel dynamique magistral de ce véhicule.

Gérer le dynamisme avec intelligence : Integrated chassis Management

Grâce à leur interconnexion via le système de gestion intégrée du châssis Integrated Chassis Management (ICM), la transmission et le châssis sont mis en œuvre de façon optimale. Très performante, la gestion électronique assure, en quelques fractions de seconde, la coordination des différentes fonctions de la transmission et du train de roulement afin de garantir une stabilité et des performances maximales dans toutes les situations de conduite. Même en cas de bouleversement soudain des conditions, par exemple sous l’effet d’une modification de l’adhérence, d’un braquage abrupt ou encore d’une accélé-ration ou d’un freinage inopiné, l’ICM réagit par des interventions précises sur les actuateurs du système Dynamic Performance Control, mais aussi, en option, sur ceux de la direction active, en étroite collaboration avec les systèmes DSC et xDrive.

Le couple est réparti en fonction de la situation de conduite et de façon entièrement variable non seulement entre les essieux avant et arrière, grâce à la transmission BMW xDrive, mais aussi entre les roues arrière gauche et droite, grâce au système Dynamic Performance Control. Ainsi, le surplus de couple est toujours envoyé directement là où il s’avère le plus utile. Exclusive, cette technologie améliore l’agilité, la motricité en virage, la précision directionnelle et la tenue de cap du véhicule en virage, ainsi que la motricité sur revêtements glissants, tout en augmentant nettement le dynamisme. Ainsi, l’effet stabilisant du DSC par intervention sélective sur les freins de roue ne s’imposera qu’aux limites dictées par la physique. Le premier Sports Activity Coupé au monde offre à son conducteur un sentiment de nouveauté grisant : aucun véhicule n’adopte un comportement plus sportif que la BMW X6 en présence de conditions exigeantes.

Ces atouts se fondent sur la conception du train de roulement, inédite dans le segment des modèles BMW X. À l’avant, le train de roulement fait appel à un essieu à doubles triangles et double articulation. Il permet des accélérations transversales dynamiques, stabilise la marche en ligne droite et minimise la remontée des chocs engendrés par les aspérités de la route vers le volant. À l’arrière, le véhicule est doté de l’essieu Integral IV. Cet élément berveté fait rimer confort exceptionnel et dynamisme hors pair. La conception allégée a été, dans de nombreux détails, spécifiquement optimisée pour le Sports Activity Coupé. Tout le train arrière a ainsi été adapté aux exigences spécifiques de ce modèle en termes de comportement sportif.

La BMW X6 est équipée de série de roues en alliage léger de 19 pouces. Les pneus antidéjantage, également de série, permettent au conducteur de poursuivre sa route même en cas de dégonflage total d’un pneu. L’indicateur de dégonflage (RPA) surveille par ailleurs en permanence la pression de gonflage et avertit le conducteur via un signal visuel sur le combiné d’instruments dès qu’elle devient trop faible, c’est-à-dire 30 % inférieure à la valeur idéale.

BMW xDrive : une transmission intégrale intelligente pour plus de dynamisme et une motricité optimale

En répartissant le couple de manière variable entre l’essieu avant et l’essieu arrière, la transmission intégrale permanente à gestion électronique garantit aux modèles BMW X une motricité parfaitement maîtrisée et accroît leur dynamisme. Le système BMW xDrive doit son statut de transmission intégrale « intelligente » à sa faculté d’envoyer, à tout instant et en fonction de la situation, le couple nécessaire à celui des deux essieux dont les roues bénéficient de la meilleure adhérence au sol, via une boîte de transfert à embrayage multidisques piloté électroniquement.

En situation de conduite normale, le système BMW xDrive répartit le couple dans un rapport de 40 à 60 entre l’essieu avant et l’essieu arrière. Grâce à des capteurs relevant en permanence le patinage des roues avant et arrière, le système module, en quelques fractions de seconde, la répartition du couple. À la différence des systèmes de transmission intégrale conventionnels, BMW xDrive réagit de manière proactive, et non une fois que la roue s’est emballée : fort de ces aptitudes, xDrive renforce le dynamisme de la BMW X6 en détectant très tôt toute tendance du véhicule à survirer ou à sous-virer et en la contrecarrant avec efficacité.

Agilité et tenue de cap exemplaires grâce aux systèmes xDrive et Dynamic Performance Control

L’agilité que confère le système Dynamic Performance Control à la BMW X6 est perceptible jusque dans les situations routières quotidiennes. Même à vitesse modérée, le véhicule amorce les virages avec une précision et une aisance nettement plus élevées. À la différence d’un autobloquant conven-tionnel, le système Dynamic Performance Control se charge de faire accélérer la roue extérieure au virage. Le surcouple ainsi produit est converti en un mouvement de lacet ou de braquage du véhicule. En outre, le Dynamic Performance Control fournit un surcroît de maniabilité en cas de braquage abrupt et dans les virages négociés à vitesse particulièrement élevée.

Généralement, à la limite de l’adhérence, le véhicule est entraîné vers l’extérieur, soit via les roues arrière, soit via les roues avant, en fonction de l’état du revêtement, du rayon du virage et de la vitesse. Les systèmes BMW xDrive et Dynamic Performance Control permettent de contrecarrer ces deux tendances. S’il détecte un survirage, xDrive réduit la transmission du couple aux roues arrière, qui risquent de déraper. De plus, le système Dynamic Performance Control soustrait désormais une partie du couple de la roue arrière extérieure au virage, fortement soumise à la force centrifuge, pour le diriger vers la roue arrière intérieure au virage et ainsi, engendrer un couple de lacet dirigé vers l’extérieur. Cette intervention stabilisatrice est si rapide et si finement dosée que le conducteur ne s’en aperçoit même pas. Il sent pourtant que la BMW X6 se maîtrise avec une précision hors du commun, même lorsqu’il adopte une conduite dynamique.

Toute tendance au sous-virage est également contrée : xDrive réduit la transmission du couple aux roues avant, qui risquent de déraper, et, parallèlement, le système Dynamic Performance Control envoie le couple vers la roue arrière extérieure au virage afin de stabiliser le véhicule et de créer un couple de lacet dirigé vers l’intérieur. La BMW X6 suit la trajectoire imposée par le conducteur en faisant preuve d’une agilité et d’une tenue de cap accrues.

Unique : le système Dynamic Performance Control accroît la précision directionnelle même lorsque le conducteur lève le pied

Autre particularité du système Dynamic Performance Control : la répartition variable du couple entre les deux roues arrière n’est pas seulement assurée sous charge, mais aussi en décélération, et donc indépendamment du couple moteur. Dans le différentiel arrière, une unité supplémentaire, dite « de superposition », composée d’un engrenage épicycloïdal double et d’un frein multidisques géré de chaque côté par un moteur électrique, assure la répartition variable du couple même lorsque le conducteur lève le pied. La BMW X6 est le premier véhicule au monde à procurer un tel effet stabilisateur indépendamment de l’état de charge du moteur.

Le système Dynamic Performance Control optimise, par ailleurs, la motricité sur sols glissants et peu homogènes, par exemple lorsqu’il évolue côté gauche sur asphalte et côté droit sur neige. Le système Dynamic Performance Control compense les différences de coefficient d’adhérence entre les roues gauches et les roues droites (« µ-split ») par une modulation ciblée de la répartition du couple sur l’essieu arrière.

Le conducteur peut suivre l’intervention des systèmes Dynamic Performance Control et xDrive sur le combiné d’instruments : une représentation graphique s’affiche par simple pression sur le commodo, remplaçant les informations de l’ordinateur de bord et le renseignant sur la répartition du couple en cours.

Le DSC n’intervient plus qu’à la limite de l’adhérence

La différence de couple parvenant aux deux roues arrière sous l’action du Dynamic Performance Control peut atteindre 1 800 Newtons-mètres. Pour le conducteur, cette intervention se traduit par une nette augmentation de l’agilité, de la motricité et de la stabilité directionnelle, mais aussi par un recours beaucoup moins fréquent au contrôle dynamique de la stabilité DSC.

Outre la stabilisation, le DSC équipant la BMW X6 offre une multitude de fonctionnalités favorisant une conduite à la fois sûre et dynamique : le système antiblocage des roues (ABS), l’antipatinage à régulation électronique (ASC), le contrôle de stabilité de la remorque, la gestion de la motricité en descente (HDC, Hill Descent Control), le contrôle dynamique du freinage (DBC), qui maximise automatiquement la pression de freinage si une décélération importante s’impose, le contrôle du freinage en courbe (CBC), ainsi que la gestion du régulateur de vitesse avec fonction freinage. Le blocage automatique piloté du différentiel (ADB, Automatic Differential Brake) prend en charge le blocage inter-roues, tandis que la fonction antifading veille à une augmentation ciblée de la pression de freinage en cas de températures extrêmes des freins afin d’éviter toute défaillance lors du freinage. La fonction freins secs intervient régulièrement sur route mouillée, optimisant les performances de freinage sous la pluie. L’assistant au démarrage facilite le démarrage en côte en empêchant le véhicule de reculer. La nouvelle BMW X6 dispose d’un frein de stationnement à commande hydraulique et électromécanique offrant une fonction de maintien automatique très pratique, en particulier dans une circulation en accordéon. En raison de son potentiel dynamique élevé, la BMW X6 dispose également du contrôle de traction dynamique (DTC). Ce mode spécifique du DSC relève les seuils d’intervention du DSC, autorisant une conduite particulièrement sportive et active tout en facilitant, par exemple, le démarrage sur neige peu tassée ou sur sable en admettant un léger patinage des roues.

Soutenu par les nombreuses fonctionnalités du DSC, le système de freinage hautes performances de la BMW X6 assure d’excellentes décélérations dans toutes les situations. Sur les quatre roues, des disques ventilés absorbent l’énergie de freinage. Repensés, les freins allégés, dotés de disques de 385 millimètres et d’étriers flottants en aluminium sur les essieux avant et arrière, sont la garantie d’une endurance extrême et d’un plaisir maximal avec le modèle de pointe BMW X6 xDrive50i.

La direction active – une conduite à la fois sportive et confortable

La direction à crémaillère équipant la BMW X6 fait varier la démultiplication en fonction de l’angle de braquage, répondant ainsi à tout instant aux exigences des situations de conduite les plus diverses. En option, la BMW X6 peut être dotée de la direction active. Le système développé par BMW offre une démultiplication optimale de la direction, quels que soient la vitesse du véhicule et l’angle de braquage. Jusqu’à 90 km/h environ, la démultiplication est très directe. Autre avantage : lors des créneaux, deux tours de volant suffisent pour aller de butée en butée. En revanche, à vitesse plus élevée, la direction active se fait de plus en plus indirecte afin de favoriser la maîtrise du cap en ligne droite et d’optimiser le confort de conduite.

Sur la BMW X6, la direction active est associée à la fonction Servotronic, qui amplifie le confort en réduisant les efforts au volant en fonction de la vitesse du véhicule. Cette direction contribue activement à la stabilisation du véhicule lorsque celui-ci risque de survirer ou lorsque le conducteur doit effectuer une manœuvre de freinage particulièrement délicate. En cas de freinage sur revêtement peu homogène (adhérence différente des deux côtés) par exemple, elle évite que le véhicule ne fasse un écart en déclenchant un léger contrebraquage ciblé.

Unique : Adaptive Drive avec transfert de données via FlexRay

Également unique dans le segment des BMW X : la gestion harmonisée des barres antiroulis et des amortisseurs grâce au système Adaptive Drive. Disponible en option, ce système combinant fonction antiroulis active et tarage variable des amortisseurs confère à la nouvelle BMW X6 une maniabilité sans pareil.

À l’aide de capteurs, l’Adaptive Drive transmet en permanence des informations sur la vitesse, la position du volant, l’accélération transversale
et longitudinale, l’accélération de la carrosserie et des roues ainsi que l’assiette de la carrosserie. Ces informations servent au pilotage des vérins rotatifs des barres antiroulis, mais également à celui des valves électro-magnétiques des amortisseurs. Pour assurer la coordination rapide et fiable des données, l’Adaptive Drive fait appel au système de transmission de données haute vitesse FlexRay. BMW est le premier constructeur automobile au monde à équiper de série ses véhicules de la technologie FlexRay.

Un dynamisme maîtrisé : deux moteurs à essence et deux diesels

Le train de roulement ultra-performant de la BMW X6 permet de transmettre un couple particulièrement élevé à la route afin de générer, en toute sécurité, un dynamisme maîtrisé, dans toutes les situations et sur tous les terrains.

Les moteurs proposés pour le premier Sports Activity Coupé atteignent, chacun dans leur catégorie de puissance, des performances exceptionnelles en termes de débit de puissance, de punch, de régularité et de rendement.

Le modèle de pointe BMW X6 xDrive50i est animé par un huit cylindres inédit. Sous le capot de la BMW X6 xDrive35i tourne le six cylindres en ligne le plus puissant de la gamme de moteurs du constructeur allemand. La BMW X6 xDrive35d est dotée du six cylindres diesel le plus sportif au monde. Enfin, la BMW X6 xDrive30d – également propulsée par un diesel tout aluminium à injection à rampe commune de la troisième génération – atteint des performances routières dignes d’une voiture de sport tout en affichant un rendement unique au regard des concurrents des modèles BMW X.

Une classe à part : le nouveau huit cylindres suralimenté par Twin Turbo

Le nouveau V8 de 4,4 litres à injection directe essence de type High Precision Injection suralimenté par Twin Turbo délivre une puissance de 300 kW (407 ch) disponible entre 5 500 et 6 400 tr/min. Le couple moteur culmine à 600 Newtons-mètres disponibles entre 1 750 et 4 500 tr/min – une plage de régimes particulièrement vaste. Pour la première fois, la mise en œuvre de deux turbocompresseurs s’avère une solution particulièrement efficace pour augmenter la puissance et le couple d’un huit cylindres à essence. Chacun des deux turbocompresseurs alimente quatre cylindres en air comprimé, ce qui se manifeste par une réaction très vive à l’accélération. Par ailleurs, le moteur monte puissamment dans les tours, délivrant son couple élevé sur une plage de régimes étonnamment large.

La disposition des turbocompresseurs et des pots catalytiques dans l’espace en V formé par les deux rangées de cylindres est une nouveauté technique. Elle permet une architecture particulièrement compacte, mais nécessite un agencement spécifique des conduits d’admission et d’échappement. La longueur des conduits s’en trouve réduite et leur section agrandie, ce qui minimise sensiblement les pertes de pression, côté admission comme côté échappement.

Le V8 tout aluminium développé pour la BMW X6 bénéficie des qualités caractéristiques d’un huit cylindres, auxquelles il faut ajouter une note résolument sportive. 5,4 secondes suffisent à la BMW X6 xDrive50i pour parcourir le zéro à 100 km/h. Par ailleurs, elle dispose d’une large réserve de puissance lui permettant des accélérations grisantes, même à vitesse élevée. Ce n’est qu’à 250 km/h que la voiture atteint sa vitesse maximale, bridée par la gestion moteur électronique.

L’injection High Precision Injection joue un rôle clé dans ce concept visant à optimiser la consommation de carburant. La deuxième génération de l’injection directe essence fait appel à des injecteurs piézo-électriques logés dans la culasse, juste à côté des bougies d’allumage, qui injectent le carburant dans les chambres de combustion à une pression de 200 bar en le dosant avec précision. En outre, cette architecture limite les émissions polluantes et le niveau sonore du moteur. Les valeurs définies sont parfaitement conformes aux seuils dictés par les normes antipollution américaine ULEV II et européenne Euro 5.

Le nouveau V8 est le moteur le plus performant de sa catégorie en termes de rendement. Associé à toute une série de mesures développées dans le cadre de BMW EfficientDynamics, il permet à la BMW X6 xDrive50i de briller par une consommation et un taux d’émissions nettement inférieurs à ceux d’autres véhicules équipés de huit cylindres appartenant au segment des modèles BMW X. La consommation de carburant moyenne relevée pour la BMW X6 xDrive50i selon le cycle de conduite européen est de 12,5 l/100 km, et ses émissions de CO2 s’élèvent à 299 g/km.

Le plus puissant des six cylindres en ligne BMW sous le capot du premier Sports Activity Coupé

La deuxième version essence de la BMW X6 est motorisée par le six cylindres en ligne le plus puissant de la gamme BMW. Sur la BMW X6 xDrive35i, ce groupe affiche 225 kW (306 ch) avec une cylindrée de 3,0 litres, et ce, entre 5 800 et 6 250 tr/min et avec un couple maximal de 400 Newtons-mètres déjà disponible entre 1300 et 5000 tr/min. À l’instar du nouveau V8, le moteur équipant la BMW X6 xDrive35i associe la suralimentation par Twin Turbo et l’injection High Precision Injection, mariage que seul BMW propose, et qui fournit des performances incomparables ainsi qu’une sobriété impressionnante, en particulier au regard du potentiel du véhicule en termes de dynamisme.

Le débit de puissance du six cylindres en ligne avec suralimentation Twin Turbo et injection High Precision Injection ne pouvait jusqu’ici être obtenu qu’avec des huit cylindres de cylindrée nettement plus importante, dont le plus puissant des six cylindres BMW se distingue néanmoins par une consommation sensiblement inférieure. Le poids du moteur doté d’un carter tout aluminium est également nettement moins important, ce qui profite directement à l’agilité du véhicule – la BMW X6 xDrive35i s’élance en 6,7 secondes de zéro à 100 km/h et sa vitesse maximale s’élève à 240 km/h. Elle se contente en moyenne, selon le cycle de conduite européen, de 10,9 l/100 km et rejette 262 grammes de CO2 par kilomètre.

Puissance diesel maximale : le six cylindres en ligne avec Twin Turbo variable

Deux turbocompresseurs, injection directe du carburant, sportivité maximale – le diesel le plus puissant proposé pour la BMW X6 affiche des parallèles intéressants avec les moteurs à essence. En effet, le six cylindres en ligne diesel de 3,0 litres avec Twin Turbo variable (VTT) est, lui aussi, le moteur de tous les superlatifs. Il délivre 210 kW (286 ch) à 4400 tr/min, ce qui en fait le moteur le plus sportif au monde pour sa catégorie. En outre, ce groupe chargé de propulser la BMW X6 xDrive35d affiche des caractéristiques incom-parables et des atouts techniques uniques en leur genre.

Fort d’un carter tout aluminium, de la suralimentation VTT et d’une injection à rampe commune de la troisième génération avec injecteurs piézo-électriques, le moteur réunit les conditions idéales pour marier débit de puissance imposant et sobriété inégalée. Avec un poids DIN de 194 kg, ce diesel hautes performances pèse environ 50 kg de moins qu’un huit cylindres de puissance comparable, ce qui joue également en faveur du potentiel dynamique de la BMW X6 xDrive35d, qui parcourt le zéro à 100 km/h en seulement 6,9 secondes et affiche une vitesse maximale de 236 km/h. Au vu de ces performances, la consommation moyenne relevée selon le cycle de conduite européen, 8,3 l/100 km, apparaît encore plus étonnante.
La suralimentation de type VTT fait appel à deux turbos. À bas régime, un petit turbo entre en action. Grâce à sa faible inertie, il répond immédiatement et déploie son effet dopant à la moindre sollicitation de l’accélérateur. Au fur et à mesure que le régime augmente, il est doublé par le gros turbocompresseur. Ainsi, le couple maximal de 580 Newtons-mètres est atteint dès 1 750 tr/min.

Punch et sobriété : six cylindres en ligne diesel à turbine à géométrie variable

La BMW X6 xDrive30d est la deuxième version diesel, particulièrement économique. Elle est également motorisée par un six cylindres en ligne de 3,0 litres bénéficiant d’un carter tout aluminium et d’une injection directe à rampe commune de la troisième génération. Le turbocompresseur de ce moteur est à géométrie d’admission variable, ce qui garantit un débit de puissance à la fois dynamique et adapté à chaque situation. Le moteur développe 173 kW (235 ch) à 4 000 tr/min et offre jusqu’à 520 Newtons-mètres dès 2 000 tr/min. L’injection à rampe commune faisant appel à des injecteurs piézo-électriques se porte garante d’un débit de puissance énergique, doublé d’un rendement élevé, d’un comportement optimisé à l’échappement et d’une régularité exceptionnelle. La BMW X6 xDrive30d s’élance en 8,0 secondes de zéro à 100 km/h et atteint une vitesse de pointe de 210 km/h (220 km/h avec l’option de régulation haute vitesse). Consommant en moyenne 8,2 l/100 km selon le cycle de conduite européen, elle présente une autonomie maximale de 1 035 kilomètres – des performances exceptionnelles dans la catégorie de la BMW X6 xDrive30d.

Pour optimiser le comportement à l’échappement, les deux moteurs diesel sont dotés d’un filtre à particules de toute dernière génération ainsi que d’un catalyseur à oxydation logés dans un boîtier commun et disposés directement sur le moteur. La BMW X6 xDrive35d émet 220 grammes de CO2 par kilomètre et la BMW X6 xDrive30d, 217 g/km.

BMW EfficientDynamics : de nombreuses mesures introduites de série dans le but de réduire la consommation et les émissions

Toutes les versions de la nouvelle BMW X6 bénéficient, de série, de mesures visant à optimiser le rendement. Ainsi, la récupération de l’énergie de freinage instaure sur toutes les versions de moteurs une gestion intelligente des flux d’énergie concentrant la production d’électricité pour le réseau de bord sur les phases de décélération et de freinage.

Le système de commande des périphériques contribue également à l’opti-misation du rendement de la BMW X6. Par exemple, la puissance absorbée par la pompe à carburant et la pompe de l’assistance à la direction peut être nettement réduite en fonction de la situation du véhicule afin d’économiser de l’énergie. La courroie du compresseur de climatisation est dotée d’un embrayage. Dès que la climatisation est coupée, le compresseur est automa-tiquement désaccouplé. Des pneus offrant une résistance réduite au roulement et un aérodynamisme optimisé contribuent également à augmenter le rendement. Sur les modèles BMW X6 xDrive35i, BMW X6 xDrive35d et BMW X6 xDrive 30d, les volets d’air de refroidissement logés derrière les naseaux BMW et dans la prise d’air sous-jacente sont pilotés électro-niquement. Fermés, ils réduisent la traînée aérodynamique du véhicule, ils ne sont donc ouverts qu’en cas de besoin accru en air de refroidissement.

Une boîte automatique faisant preuve de sportivité

Sur la BMW X6, la transmission est assurée par une boîte automatique perfectionnée à six rapports. Installée de série, elle se distingue par des caractéristiques de commande résolument sportives. Elle sélectionne les rapports avec une réactivité, une précision et une efficacité incomparables, ce qui s’avère bénéfique non seulement en termes de confort, mais aussi en termes de dynamisme. En outre, elle assure, avec son embrayage de prise directe quasiment exempt de glissement, une transmission directe, et avec sa fonction de sélection précise du rapport adéquat, une sobriété remarquable du moteur.

La boîte automatique se gère soit à l’aide d’un sélecteur électronique, soit à l’aide des palettes au volant. La commande de la boîte n’est pas mécanique, mais passe par des signaux électriques. La position parking s’enclenche au moyen de la touche « P » située sur le dessus du sélecteur. Pour activer le mode manuel, il suffit de donner une petite impulsion afin d’amener le sélecteur sur l’axe de gauche. À l’aide du sélecteur ou des palettes de commande au volant intégrées de série, le conducteur peut alors passer les rapports manuellement, en mode séquentiel. L’utilisation des palettes au volant lui permet de commander manuellement, en toute liberté, les changements de vitesse. Dès qu’il actionne l’une d’entre elles, la boîte passe automatiquement en mode manuel, même si le mode automatique est activé.

Une construction légère intelligente pour un surcroît de dynamisme et de robustesse

À l’instar de toutes les BMW X, la BMW X6 affiche une carrosserie particulièrement rigide en torsion. Pour atteindre une solidité extrême avec un poids aussi léger que possible, les ingénieurs d’étude ont misé de manière systématique sur la construction légère intelligente. Tout comme l’agencement et la géométrie des longerons, traverses et autres supports, le choix des matériaux repose sur un concept global visant à assurer une sécurité maximale en cas de collision tout en favorisant l’agilité du véhicule.

Pour optimiser la sécurité passive, les ingénieurs ont attaché une grande importance à la réalisation d’un habitacle des plus stables et ce, dès la phase de développement de la caisse en blanc. Les forces introduites en cas de collision sont déviées par plusieurs voies dites « de transmission d’efforts », via le berceau moteur et le train de roulement, afin d’éviter que des contraintes extrêmes ne se concentrent sur les éléments porteurs. La nouvelle BMW X6 comporte, de série, non seulement des airbags frontaux et des airbags pelviens/thoraciques, mais aussi des airbags rideaux protège-tête. Ces derniers se déploient en sortant du revêtement des montants avant et du ciel de pavillon et protègent les occupants à l’avant comme à l’arrière. Tous les sièges de la nouvelle BMW X6 sont dotés d’une ceinture de sécurité à trois points. Les systèmes de retenue installés à l’avant intègrent un limiteur d’effort et un enrouleur de ceinture. Pour protéger les occupants de lésions des vertèbres cervicales en cas de choc arrière, les sièges avant de la BMW X6 sont équipés de série d’appuie-tête actifs.

En outre, les sièges arrière sont dotés de série de fixations ISOFIX pour sièges enfant. Tous les systèmes de retenue sont pilotés par un système électronique central. Ce système de sécurité tient compte du type et de l’importance du choc pour activer les éléments les plus efficaces au regard de la situation. Les airbags frontaux sont déclenchés par un générateur de gaz à deux étages et se gonflent en fonction de la gravité de la collision.

En cas de risque de tonneau, les capteurs de capotage veillent au déclenchement des airbags rideaux et à l’activation des prétensionneurs de sangle. L’interconnexion des capteurs de capotage et du DSC (contrôle dynamique de la stabilité) garantit que le système fonctionne au moment opportun et conformément à la situation.

Visibilité optimale : des phares bi-xénon de série

Les phares ronds doubles bi-xénon de série sur la BMW X6 assurent non seulement un éclairage optimal de nuit, mais également un éclairage diurne grâce à leurs anneaux en couronne. La BMW X6 est équipée de série d’un capteur de luminosité et d’un capteur de pluie assurant l’activation automatique des codes et des essuie-glace. L’assistant pleins phares disponible en option améliore encore le confort lors des voyages nocturnes. Également disponible : l’éclairage directionnel adaptatif, qui garantit un éclairage adapté à la voie.

Cette option offre, en outre, une fonction de répartition variable de la lumière, qui élargit le faisceau lumineux des optiques pour modifier le champ éclairé en fonction de la vitesse du véhicule. Ainsi, la répartition de lumière s’adapte au mode de conduite, soit en éclairant à proximité directe du véhicule, soit en maximisant la portée de l’éclairage. En plus de leur fonction primaire, les antibrouillards offrent un éclairage d’angle : lorsque le véhicule tourne, leur faisceau est orienté sur le côté grâce à un réflecteur supplémen-taire afin d’éclairer la voie que suit le véhicule.
Le régulateur de vitesse avec fonction freinage disponible en option peut intervenir sur la gestion moteur, la sélection du rapport de boîte et les freins afin de maintenir constante la vitesse définie par le conducteur. Le système analyse sans cesse l’accélération transversale et réduit, en cas de besoin, la vitesse du véhicule afin d’optimiser le confort dans les virages. Le cas échéant, la fonction freinage aide de plus à maîtriser les descentes et ce, même lorsque la BMW X6 tracte une remorque.

Pour piloter des fonctions comme la navigation, la climatisation, le multimédia et la communication, la BMW X6 est équipée de série du système de commande avant-gardiste BMW iDrive. Huit touches d’appel dites « favorites », auxquelles l’utilisateur peut attribuer les fonctions de son choix, rendent la commande encore plus conviviale. L’affichage tête haute disponible en option permet aussi de projeter les informations de conduite importantes sur le pare-brise, dans une position ergonomique particulièrement judicieuse.

Exclusives et innovantes : les options

Des systèmes de navigation et audio haut de gamme permettent d’amplifier encore le confort de voyage à bord de la BMW X6. Le système vidéo DVD pour les passagers arrière, le chargeur CD ou DVD logé dans la boîte à gants ainsi que le système audio multicanaux ne sont que quelques-uns des systèmes d’infotainment mobiles. La gamme des options inclut également le portail Internet mobile BMW Online, le service télématique BMW Assist ainsi que les BMW TeleServices.

Une caméra de recul est disponible sur la BMW X6 en complément du détecteur d’obstacles Park Distance Control (PDC). Ce système vidéo vient en aide au conducteur amené à faire des créneaux et à manœuvrer le véhicule dans des endroits étroits ou dans de mauvaises conditions de visibilité. En alternative à la climatisation automatique de série, une climatisation bizone ou une climatisation à quatre zones permet de régler la température de manière individuelle. Le toit ouvrant coulissant relevable en verre est une option qui contribue à créer une agréable sensation d’espace à bord.

Avec la BMW X6, BMW livre une nouvelle preuve de son excellence en matière de développement de concepts automobiles innovants. En effet, le premier Sports Activity Coupé au monde réinterprète la sportivité caractéristique de la marque, enrichissant la famille des BMW X d’un nouveau membre tout à fait étonnant. BMW affirme ainsi une fois de plus son rôle fondateur dans un segment de marché à la croissance particulièrement dynamique. Grâce à son concept global et à sa technique d’entraînement, la BMW X6 témoigne en effet de l’extraordinaire force d’innovation du constructeur allemand d’automobiles haut de gamme le plus populaire à travers le monde.


BMW X6 xDrive50i :
V8 essence avec Twin Turbo et injection directe (High Precision Injection),
cylindrée : 4 395 cm3,
puissance : 300 kW (407 ch) entre 5 500 et 6 400 tr/min,
couple max. : 600 Nm entre 1 750 et 4 500 tr/min,
accélération [0 à 100 km/h] : 5,4 secondes, vitesse max. : 250 km/h,
consommation moyenne selon le cycle européen : 12,5 l/100 km,
émissions de CO2 selon la norme européenne : 299 g/km.

BMW X6 xDrive35i :
six cylindres en ligne essence avec Twin Turbo et injection directe (High Precision Injection),
cylindrée : 2 979 cm3,
puissance : 225 kW (306 ch) entre 5 800 et 6 250 tr/min,
couple max. : 400 Nm entre 1 300 et 5 000 tr/min,
accélération [0 à 100 km/h] : 6,7 secondes, vitesse max. : 240 km/h,
consommation moyenne selon le cycle européen : 10,9 l/100 km,
émissions de CO2 selon la norme européenne : 262 g/km.

BMW X6 xDrive35d :
six cylindres en ligne diesel avec Twin Turbo variable et injection directe à rampe commune de la troisième génération,
cylindrée : 2 993 cm3, puissance : 210 kW (286 ch) à 4 400 tr/min,
couple max. : 580 Nm entre 1 750 et 2 250 tr/min,
accélération [0 à 100 km/h] : 6,9 secondes, vitesse max. : 236 km/h,
consommation moyenne selon le cycle européen : 8,3 l/100 km,
émissions de CO2 selon la norme européenne : 220 g/km.

BMW X6 xDrive30d :
six cylindres en ligne diesel turbocompressé avec injection directe à rampe commune de la troisième génération,
cylindrée : 2 993 cm3,
puissance : 173 kW (235 ch) à 4 000 tr/min,
couple max. : 520 Nm entre 2 000 et 2 750 tr/min,
accélération [0 à 100 km/h] : 8,0 secondes, vitesse max. : 210 km/h (220 km/h avec l’option de régulation haute vitesse),
consommation moyenne selon le cycle européen : 8,2 l/100 km,
émissions de CO2 selon la norme européenne : 217 g/km.