M5 E61 Touring (2007) - Voiture de série - Fonds d'écran - BMWorld.fr - Le monde des BMW

Thème bmworld

Fond d'écran M5 E61 Touring (2007)

M5 E61 Touring (2007)
Pages: 1 2 3 Photos 41 à 46 Précédent
41 - M5 E61 Touring (2007)
42 - M5 E61 Touring (2007)
43 - M5 E61 Touring (2007)
44 - M5 E61 Touring (2007)
45 - M5 E61 Touring (2007)
46 - M5 E61 Touring (2007)
Pages: 1 2 3 Photos 41 à 46 Précédent

M5 E61 Touring (2007)


La nouvelle BMW M5 Touring parle tant au cœur qu’à la raison en alliant à la perfection des qualités apparemment contradictoires. Le modèle Touring hautes performances de BMW M GmbH est capable de répondre aux plus hautes attentes sur le plan du dynamisme et du plaisir de conduire : il séduit tant par sa remarquable modularité que par sa qualité de finition exceptionnelle et son esthétique M caractéristique.
Cette cinq portes se joue des contradictions et concilie tout ce qui semblait jusqu’à présent inconciliable : une voiture de sport avec des barres de toit, 507 ch/373 kW et une capacité de chargement de 1650 litres, un rapport poids/puissance de 3,7 kg/ch et une charge remorquable maximale de 1800 kg, un moteur à hauts régimes aussi fiable qu’un moteur de grande série, un modèle Touring pour les circuits de course. La nouvelle BMW M5 Touring réunit toutes ces qualités… et bien d’autres encore.
Pour la première fois, BMW M GmbH a implanté son moteur dix cylindres unique dans une cinq portes. Ce V10 d’une cylindrée de cinq litres, développant 507 ch/373 kW et un couple maximal de 520 Nm, se distingue par un déploiement de puissance normalement réservé aux moteurs de compétition pure race. Le concept des hauts régimes, typique des BMW M, est d’ailleurs directement issu de la compétition automobile. Ce moteur d’exception atteint un régime maximal de 8 250 tr/min et n’a pas son pareil pour transformer les chiffres de performances en une expérience de conduite inoubliable. Depuis le début de sa production en série, en 2005, le V10 a déjà été récompensé par sept prix au concours «Engine of the Year Award» mondialement connu.

Une authentique voiture de sport sous les traits d’un break.
La BMW M5 Touring est une automobile polyvalente convenant aussi bien aux hommes d’affaires, aux familles nombreuses et aux amateurs de loisirs.
Elle concilie des caractéristiques considérées jusqu’alors comme inconciliables : celles d’une voiture de sport racée et d’une cinq portes pratique. L’alliance parfaite du moteur à hauts régimes, de la boîte de vitesses séquentielle M (SMG) et du train roulant, réglé pour offrir un dynamisme maximal, fait de la BMW M5 Touring un break qui se montre également à son avantage sur un circuit de course. Le conducteur d’une BMW M5 Touring n’en a pas moins la possibilité de savourer l’impressionnant potentiel de sa sportive au quotidien. Il profite ainsi d’une sportive et d’un break typiquement M, bref de la passion automobile à l’état pur.

Des chiffres éloquents soulignent ce surcroît de valeur émotionnelle : la BMW M5 Touring abat le 0 à 100 km/h en à peine 4,8 secondes, ce qui en fait quasiment l’égale de la M5 Berline. La comparaison directe des deux modèles montre que, sur circuit de course aussi, la BMW M5 Touring évolue presque au même niveau que sa sœur, la berline sportive. La BMW M5 Touring offre donc, elle aussi, une agilité et un dynamisme qui n’ont rien à envier aux voitures de sport les plus puissantes. En regard de ses performances, la BMW M5 Touring se montre remarquablement économique, la consommation moyenne enregistrée dans le cadre du cycle d’essai européen n’étant que de 15 litres aux 100 kilomètres. Dans le cycle extra-urbain, cette cinq portes hautes performances se contente même
de 10,6 litres.

Combinaison idéale : les hautes performances et une fonctionnalité maximale.
Au quotidien, le conducteur de la BMW M5 Touring découvre une nouvelle dimension de la mobilité : en plus de bénéficier de performances dignes d’une voiture de sport, il profite aussi des avantages inhérents au concept du Touring. Par exemple cinq vraies places, une capacité de chargement variant entre 500 et 1650 litres ou encore le remarquable agrément de conduite et la fonctionnalité éprouvée de la BMW Série 5 Touring, un modèle qui rencontre un franc succès dans le monde entier.

Les sièges arrière gauche et droit, chauffants en option, sont équipés de série de fixations sièges enfant ISOFIX. Si la place centrale est inoccupée, l’accoudoir peut être rabattu, ce qui donne accès à un espace de rangement et à deux porte-gobelets. Le dossier de la banquette arrière est rabattable entièrement ou asymétriquement (60/40). BMW propose également les options suivantes pour l’habitacle et l’espace de chargement : un sac à skis, un kit de rangement avec compartimentation du plancher du compartiment à bagages, panneaux de séparation relevables, sangles d’arrimage dans les parois latérales et supports multifonctions. Un couvre-bagages semi-automatique cache les bagages aux regards indiscrets. Enfin, la BMW Série 5 Touring est équipée
de série d’une lunette arrière à ouverture séparée et peut être dotée en option d’un dispositif d’ouverture automatique du hayon.

Design sobre pour une discrétion maximale.
Extérieurement, la BMW M5 Touring présente des modifications discrètes par rapport à la BMW Série 5 Touring : la jupe avant, les bas de caisse, les ouïes sur les ailes avant, la jupe arrière et les quatre sorties d’échappement rondes sont autant de différences subtiles qui n’en laissent pas moins entrevoir au premier coup d’œil le potentiel hors du commun de la version M. Ce sont les signes distinctifs du break de série le plus dynamique du monde. Aucun modèle de la gamme M n’est mieux mis en valeur par l’apparence extérieure sans ostentation chère à BMW M GmbH.

Sous le capot en revanche, de nombreuses modifications de détail ont été effectuées pour adapter le modèle de base à la puissance nettement supérieure. Les optimisations ont concerné en particulier le train roulant,
la direction et le système de gestion du train roulant, le Contrôle Dynamique de la Stabilité DSC. Résultat : ces différents composants s’harmonisent
à la perfection avec la puissance du moteur et la nouvelle position du centre de gravité. Pour augmenter encore la rigidité à la torsion de la carrosserie
de ce break, la disposition des renforts entre les bas de caisse et le plancher du compartiment à bagages a été revue selon les critères de BMW M.

Boîte SMG à sept rapports pour des changements de vitesse particulièrement précis.
La boîte de vitesses séquentielle M (SMG Drivelogic) garantit une transmission parfaite de la puissance du moteur aux roues arrière via la chaîne cinématique, et ce dans toutes les situations de conduite. La boîte
SMG à sept rapports permet de changer les vitesses manuellement et, si le conducteur le désire, avec des temps de passage des rapports extrêmement courts. En outre, son mode automatisé «Drive» permet de rouler à bonne
allure en toute décontraction. La boîte SMG se commande à partir du sélecteur de vitesse ou des palettes au volant. La fonction Drivelogic de la boîte
SMG offre au conducteur un choix de onze programmes de conduite qui lui permettent d’adapter la caractéristique des changements de rapport à son style de conduite.

Six des onze programmes peuvent être sélectionnés dans le mode
séquentiel permettant au conducteur de changer les vitesses manuellement.
Seule exception : si le conducteur active la fonction «Launch Control» (démarrage automatisé), synonyme d’une accélération maximale départ arrêté, la boîte de vitesses passe les rapports automatiquement au moment
idéal, le système garantissant par ailleurs un patinage optimal. Les cinq autres programmes de changement de rapport sont disponibles en mode automatisé.

Système de gestion du train roulant DSC avec mode M Dynamic.
Avec la transmission de la puissance aux roues arrière, la répartition
quasiment idéale des masses sur les essieux avant et arrière et un train roulant entièrement en aluminium, la BMW Série 5 Touring réunit toutes les qualités synonymes d’un comportement routier particulièrement dynamique. Des changements de détail ont été effectués au niveau du train avant à double articulation des pivots de fusée et du train arrière à bras intégral pour les adapter à la puissance accrue de la BMW M5 Touring. Une pièce de soubassement en aluminium renforce la rigidité transversale du cadre auxiliaire avant. Par ailleurs, la cinématique du train avant a été adaptée à la répartition différente des masses et à la nouvelle position du centre de gravité.
Au niveau du train arrière, la suspension pneumatique a été réglée de manière à préserver les sensations de conduite sportives lorsque la voiture est très chargée.
Sur la BMW M5 Touring aussi, le conducteur a la possibilité d’agir sur la plage d’intervention du système de gestion du train roulant, le Contrôle Dynamique de la Stabilité DSC, spécialement optimisé pour les modèles M. Une pression sur la touche MDrive du volant multifonctions permet par exemple d’activer le mode M Dynamic qui repousse les seuils d’intervention du DSC en fonction du réglage enregistré au préalable. Ce mode permet, en conduite particulièrement dynamique, d’effectuer des dérapages en virage et de maîtriser facilement la voiture en contre-braquant modérément.
Le DSC n’intervient plus qu’aux limites absolues de la physique. Sur la BMW M5 Touring aussi, le DSC peut être entièrement désactivé.

EDC programmable et différentiel M à blocage variable.
Le conducteur de la BMW M5 Touring peut également modifier le réglage de la Commande électronique de l’amortissement EDC et adapter ainsi la caractéristique du train roulant à la situation de conduite momentanée.
La touche MDrive du volant ou le bouton-poussoir à côté du sélecteur de vitesse SMG permet de commuter entre trois réglages : confortable, dynamique et sportif/ferme.
Le différentiel M à blocage variable, capable d’établir un couple de blocage pouvant atteindre 100%, est le gage d’une motricité optimale sur tous les revêtements. Résultat : la BMW M5 Touring accélère encore plus rapidement en sortie de virage et se conduit encore plus facilement sur la neige, la pierraille ou le verglas. En conduite sportive et sur les routes à coefficient d’adhérence élevé, le différentiel M à blocage variable renforce encore les avantages de la propulsion.
Comme il est impossible d’exploiter en permanence toute la puissance du V10, par exemple en ville, le conducteur dispose du confortable programme de puissance P400. Activé automatiquement au démarrage du moteur, il limite la puissance de ce dernier à 400 ch. La touche Power permet au conducteur de libérer la puissance maximale de 507 ch, disponible au choix avec un programme sportif ou d’un dynamisme digne de la compétition.

Habitacle fonctionnel avec une touche de sportivité.
La remarquable fonctionnalité et l’agrément d’un modèle Touring de la
gamme BMW Série 5 caractérisent également l’intérieur du break de série le plus dynamique du monde. La BMW M5 Touring offre un équipement particulièrement haut de gamme et axé encore davantage sur le conducteur sportif. La sellerie cuir étendu de série instaure une atmosphère élégante, une sellerie tout-cuir étant proposée en option pour encore plus d’exclusivité. Enfin, les options de la riche gamme BMW Individual de teintes de garnissage, d’habitacle et de carrosserie sont également disponibles sur la BMW M5 Touring.

Dans le poste de conduite, les organes de commande de toutes les fonctions essentielles pour la conduite sont regroupés ergonomiquement sur ou autour du volant. L’affichage tête haute HUD de série donne au conducteur une vue d’ensemble encore meilleure en projetant les informations essentielles dans son champ de vision direct. Il peut ainsi en prendre connaissance sans quitter la route des yeux. Ces indications s’accompagnent d’informations M spécifiques, notamment les zones jaune et rouge variables du compte-tours et les «shift lights» intégrées (plage de régimes dynamique).

Concept de commande BMW iDrive avec huit touches de raccourci.
Les touches et les commandes de fonctions, réunies au niveau de la console centrale, peuvent également être manipulées par le passager avant.
La BMW M5 Touring est dotée de série du concept de commande BMW iDrive qui permet d’activer et de piloter aisément et de manière parfaitement ergonomique un grand nombre de fonctions à partir du «Controller» et de l’écran de contrôle central. Le menu a été enrichi du gestionnaire MDrive tandis que huit touches de raccourci librement configurables permettent une commande encore plus facile des différentes fonctions. Une simple pression sur une touche suffit ainsi pour composer des numéros de téléphone fréquemment appelés, sélectionner une destination souvent choisie dans le système de navigation ou encore choisir l’une des stations radio préférées.
Le volant M est l’interface parfaite entre ce Touring hautes performances et son conducteur. Il permet à ce dernier de commander différentes fonctions essentielles du véhicule et des équipements d’agrément sans avoir à le lâcher. Il suffit par exemple de tirer les palettes de la boîte SMG, implantées
derrière le volant, pour changer de rapport. D’une pression sur la touche MDrive, le conducteur a la possibilité de sélectionner les paramètres relatifs
à la dynamique de conduite qu’il a prédéfinis. De même, d’autres touches lui permettent d’intervenir sur la caractéristique du moteur, le programme de changement de rapport de la boîte SMG, le réglage du DSC ou de l’EDC et sur les informations projetées sur le pare-brise par l’affichage tête haute HUD.
Les organes de commande chromés à aspect perlé flattent le regard. Cette finition particulièrement noble est mise en œuvre au niveau des palettes de changement de rapport, du cache de console de boîte de vitesses SMG, des poignées d’ouverture de porte, des commandes de la climatisation, des molettes et des barrettes des aérateurs et du bouton de démarrage «Start/Stop». Le «Controller» iDrive M exclusif est réalisé en aluminium massif de teinte assortie. L’indicateur de vitesse et le compte-tours sont décorés de cerclages eux aussi chromés et à l’aspect perlé. Les cadrans, à fond noir et chiffres blancs, des aiguilles illuminées dans la teinte rouge caractéristique des BMW M et un éclairage blanc permanent, sont épurés et nobles.
Autre particularité, le compte-tours possède des zones jaune et rouge variables : au fur et à mesure que la température de l’huile moteur augmente, la plage de régimes conseillée s’accroît elle aussi, les zones jaune et rouge diminuant graduellement.

Confort d’assise optimal aux cinq places.
Les sièges M parfaitement ajustés de la nouvelle BMW M5 Touring offrent un maintien latéral optimal au conducteur et au passager avant. Ils offrent un large éventail de réglages et permettent à chacun de trouver sa position assise optimale. Le réglage actif de la largeur des dossiers, disponible en option, adapte automatiquement le maintien latéral à la situation de conduite momentanée. Les passagers assis à l’arrière de cette cinq places sont eux aussi installés confortablement. Le toit panoramique, en deux parties en verre athermique, offre aux occupants une vue dégagée sur le ciel. Les deux panneaux sont entrebâillables pour une aération parfaite de l’habitacle tandis que la partie avant s’ouvre entièrement.

La BMW M5 Touring peut être équipée en option de systèmes audio, de communication et de navigation de haute qualité et à la pointe de la technique. Le nouveau système audio High End, développé par BMW Individual, garantit un plaisir d’écoute exceptionnel. Le cœur de ce système est le traitement du signal DIRAC (Dual Input Room Acoustics Calculator) préfigurant l’avenir. L’amplificateur numérique à 9 canaux avec processeur de son numérique développe une puissance de sortie
maximale de 825 W. Complété par un réglage du volume et une égalisation asservis à la vitesse du véhicule, ce système à 16 haut-parleurs établit de nouvelles références en termes de restitution sonore. Avec cette brillante qualité acoustique, écouter de la musique est plus agréable que jamais, et ce à toutes les places de la nouvelle BMW M5 Touring.