335i E93 Cabriolet (2010) - Voiture de série - Fonds d'écran - BMWorld.fr - Le monde des BMW

Thème bmworld

Fond d'écran 335i E93 Cabriolet (2010)

335i E93 Cabriolet (2010)
Pages: 1 2 Photos 01 à 20 Suivant
01 - 335i E93 Cabriolet (2010)
02 - 335i E93 Cabriolet (2010)
03 - 335i E93 Cabriolet (2010)
04 - 335i E93 Cabriolet (2010)
05 - 335i E93 Cabriolet (2010)
06 - 335i E93 Cabriolet (2010)
07 - 335i E93 Cabriolet (2010)
08 - 335i E93 Cabriolet (2010)
09 - 335i E93 Cabriolet (2010)
10 - 335i E93 Cabriolet (2010)
11 - 335i E93 Cabriolet (2010)
12 - 335i E93 Cabriolet (2010)
13 - 335i E93 Cabriolet (2010)
14 - 335i E93 Cabriolet (2010)
15 - 335i E93 Cabriolet (2010)
16 - 335i E93 Cabriolet (2010)
17 - 335i E93 Cabriolet (2010)
18 - 335i E93 Cabriolet (2010)
19 - 335i E93 Cabriolet (2010)
20 - 335i E93 Cabriolet (2010)
Pages: 1 2 Photos 01 à 20 Suivant

335i E93 Cabriolet (2010)


Coupé ou cabriolet, le plaisir de conduire typique éprouvé au volant d’une BMW Série 3 s’associe à un style individuel et à une allure tout aussi sportive qu’élégante. Maintenant, l’expérience de conduite caractéristique distinguant les deux modèles gagne encore en fascination. Grâce à des retouches esthétiques ciblées sur la partie avant, les flancs et la partie arrière des deux modèles, à une gamme de moteurs renouvelée de fond en comble et à des équipements innovants, les deux portes affichent un air plus dynamique, plus efficace et plus moderne que jamais. La nouvelle BMW Série 3 Coupé creuse encore l’avance que lui ont assurée son esthétique unique et sa sportivité hors pair par rapport à la concurrence. La nouvelle BMW Série 3 Cabriolet allie les qualités incomparables de son toit rigide rétractable à commande électrique et l’expérience particulièrement intense de la conduite cheveux au vent à une élégance encore plus raffinée, à un confort accru et à une efficacité optimisée.

Les éléments nouveaux sur l’avant, les flancs et l’arrière qui se fondent parfaitement dans l’allure globale des voitures, accentuent encore la sportivité souveraine de ces deux modèles. En même temps, les modifications se traduisent par des porte-à-faux légèrement plus longs créant une ligne dynamique encore plus élancée en vue de profil. En outre, le coupé et le cabriolet de la BMW Série 3 arborent désormais des phares aux contours redessinés bénéficiant d’une nouvelle structure et d’une technique d’éclairage innovante. Sur les optiques arrière, la forme en L caractéristique s’associe désormais à un nouveau coloris particulièrement harmonieux.

La BMW 318i vient étoffer la gamme des BMW Série 3 Coupé et BMW Série 3 Cabriolet comme nouvelle variante d’accès. Les autres nouveautés dans la palette des moteurs comprennent l’augmentation de la puissance et du couple sur les modèles BMW 320d et BMW 325d ainsi que l’introduction d’un nouveau six cylindres en ligne à technologie BMW TwinPower Turbo, injection directe essence et distribution VALVETRONIC sur les modèles de pointe BMW 335i Coupé et BMW 335i Cabriolet. Les motorisations proposées pour les deux modèles répondent toutes à la norme antipollution Euro 5.

En dotation standard, la nouvelle BMW Série 3 Coupé et la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet reçoivent un volant sport optimisé intégrant des touches multifonctions. De plus, les palettes de commande au volant disponibles en association avec la boîte automatique sport optionnelle présentent une nouvelle logique de commande. De nouvelles teintes de carrosserie, une gamme d’équipements cuir remaniée ainsi que des fonctionnalités bureautiques et multimédia innovantes signées BMW ConnectedDrive ajoutent des touches supplémentaires à l’esthétique de la nouvelle BMW Série 3 Coupé et de la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet et à l’expérience de conduite qu’elles procurent.

Design : nuances ciblées pour accentuer l’allure sportive et élégante

Les proportions de la BMW Série 3 Coupé traduisent avec authenticité le caractère sportif et élégant de la deux portes. Sa ligne classique est marquée par le long capot moteur, les montants avant fortement inclinés, l’habitacle nettement reculé, l’empattement long et la ligne de toit fluide. Il en résulte le dynamisme élancé de la silhouette qui confère au coupé un look sur lequel on ne saurait se tromper. La BMW Série 3 Cabriolet affiche, elle aussi, une silhouette à la ligne remarquablement basse, mise en valeur surtout lorsqu’elle est décapotée. À l’ouverture, les trois éléments du toit rigide rétractable à commande électrique se superposent de manière compacte dans leur logement arrière. Il se crée ainsi la ligne scapulaire horizontale propres aux cabriolets BMW qui est aussi, avec la position assise reculée du conducteur et du passager avant, à l’origine de la sensation d’ouverture maximale et de contact intense avec l’environnement si typique de la marque. Lorsque le toit rigide rétractable est fermé, la différenciation optique par rapport au coupé ressort surtout dans la transition plus accentuée entre la ligne de toit et la partie arrière de la voiture. L’antenne intégrée contribue, elle aussi, à la ligne fluide et à l’allure globale harmonieuse de ce modèle.

Sur la nouvelle BMW Série 3 Coupé et la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet, la silhouette dynamique et élancée est soulignée encore par les éléments de style nouveau sur les parties avant et arrière ainsi que les flancs. Les retouches esthétiques apportées à la carrosserie concernent le capot moteur, le bouclier avant, les naseaux BMW, les bas de caisse et le bouclier arrière. Le porte-à-faux avant a été allongé de 29 millimètres, le porte-à-faux arrière de 3 millimètres. Le bouclier avant au modelé flamboyant aussi en vue de profil illustre l’envie de foncer, alors que les deux lignes de lumière sortant du bas de caisse dans un mouvement opposé ajoutent encore une note dynamique. Sur la nouvelle BMW Série 3 Coupé comme sur la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet, la partie frontale plus avancée contribue par ailleurs aussi à optimiser la protection des piétons.

Grâce aux naseaux BMW plus larges et au traité résolument tridimensionnel, la partie avant de la nouvelle BMW Série 3 Coupé et de la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet gagne encore en prestance. Le pourtour des naseaux prend désormais la forme d’une bande de chrome tournant précisément sur elle-même. La prise d’air continue sensiblement horizontale, qui souligne bien la largeur des deux modèles, est le deuxième élément central de la nouvelle partie avant. Des baguettes de couleur gris argent teintées dans la masse viennent diviser horizontalement ses sections latérales. Elles s’étendent des antibrouillards ronds repoussés loin aux extrémités jusqu’à hauteur des naseaux BMW. Dans sa partie médiane, la prise d’air présente une structure largement ouverte. En bas, elle est délimitée par une arête aérodynamique au modelé précis également subdivisée en trois tiers, le tiers central étant légèrement en saillie vers l’avant alors que les tiers latéraux se rattachent aux côtés de caisse dans un galbe harmonieux.

Des phares au xénon d’un nouveau type avec éclairage diurne à leds et lumière contrastante à leds

La dotation standard de la nouvelle BMW Série 3 Coupé et de la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet comprend des phares bi-xénon. Les phares ronds doubles bénéficient de contours redessinés et d’une technique d’éclairage innovante. Ils sont biaisés dans leur partie supérieure par un cache contrastant et évoquent ainsi un visage au regard concentré, caractéristique des automobiles BMW. De chaque côté, deux projecteurs de forme cylindrique servent de sources de lumière. L’éclairage directionnel adaptatif qui, asservi au braquage du volant, adapte l’orientation des phares au tracé de la route, est disponible en option. Les fonctions de l’éclairage directionnel adaptatif comprennent aussi l’éclairage d’angle réalisé par le projecteur intérieur de chaque ensemble optique, le faisceau à portée et répartition variables assurant un éclairage adapté à la situation rencontrée en ville et sur autoroute, ainsi que le régulateur adaptatif de la portée du faisceau.

En dotation standard, l’éclairage diurne caractéristique des automobiles BMW est matérialisé par les anneaux lumineux cerclant les phares. Sur le pack leds optionnel, les anneaux lumineux sont réalisés par des diodes électroluminescentes (leds) pouvant fonctionner sur deux niveaux de luminosité. Réduites à 10 pour cent environ de leur intensité maximale, ces diodes font office de feux de position, alors qu’à pleine puissance, elles assurent l’éclairage diurne. Cette option intègre de plus des clignotants à leds ainsi qu’une bande lumineuse contrastante également alimentée par des leds sur le bord supérieur des deux ensembles optiques.

Optiques arrière : look harmonieux sous la lumière du jour comme de nuit

Sur la nouvelle BMW Série 3 Coupé et la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet, les ensembles optiques arrière caractéristiques des deux modèles avec leur forme en L divisée en deux sont encore mieux mis en valeur grâce à un nouveau coloris. Grâce à deux veines lumineuses émettant une lumière homogène, ils assurent le look nocturne typique de la marque. Les verres de protection teintés d’un rouge uniforme confèrent un air encore plus harmonieux aux optiques arrière. Sur le bouclier arrière, une ligne de lumière horizontale supplémentaire accentue encore la largeur des voitures. Le jeu d’ombre et de lumière auquel elle donne naissance fait paraître toute la partie arrière plus basse.

Parmi les nouveautés déterminant le look extérieur de la BMW Série 3 Coupé et de la BMW Série 3 Cabriolet, mentionnons aussi les rétroviseurs extérieurs. De par leurs dimensions, ils répondent aux dispositions légales actuelles exigeant un champ de vision plus grand. Mais même avec leur nouveau format, les rétroviseurs extérieurs se fondent harmonieusement dans la silhouette de chaque modèle.

Le nuancier des teintes de carrosserie proposées pour les deux modèles s’est enrichi des couleurs bleu abysse métallisé et rouge vermillon métallisé. Dès juin 2010, le blanc minéral métallisé viendra s’y joindre. Quatre nouvelles jantes de respectivement 17 et 18 pouces ont intégré la gamme des roues en alliage léger disponibles en option. En association avec le pack sport M optionnel, le client peut aussi choisir des roues de 19 pouces particulièrement sportives.

Intérieur : touches de style grâce à de nouvelles couleurs de cuir et à de nouveaux inserts décoratifs

À bord de la nouvelle BMW Série 3 Coupé et de la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet, le vaste choix de couleurs et de matériaux offre de multiples possibilités pour personnaliser l’ambiance. La dotation standard fait appel à la nouvelle variante de tissu Diagonal. La sellerie cuir Dakota optionnelle est désormais aussi disponible dans la teinte Oyster, un gris tendre. De plus, le choix des inserts décoratifs se voit enrichir d’une variante à l’effet particulièrement moderne et raffiné : le bambou veiné anthracite.

Redessiné, le volant sport gainé cuir de série sur la BMW Série 3 Coupé et la BMW Série 3 Cabriolet dégage également un air particulièrement haut de gamme. La jante du volant est en cuir lisse ; le cache du volant à trois branches présente un grain ressemblant au cuir ainsi que des joncs latéraux métallisés en finition Chrome Pearlgrey. Le volant sport gainé cuir est systématiquement doté de touches multifonctions. En association avec la boîte automatique ou la boîte automatique sport à double embrayage, toutes deux optionnelles, il peut aussi recevoir des palettes de commande pour le passage manuel des rapports.

Gamme des moteurs : efficacité et puissance accrues, nouveau modèle d’accès à la gamme

Tous les modèles de la BMW Série 3 se distinguent par un rapport particulièrement avantageux entre performances routières et consommation de carburant. De nombreuses innovations dans la gamme des moteurs contribuent à ce que la nouvelle BMW Série 3 Coupé et la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet confortent encore leur position de choix face à leurs concurrentes respectives. Les moteurs à essence équipés, sans aucune exception, de l’injection directe du type High Precision Injection se targuent tout comme les diesels turbocompressés à injection directe à rampe commune d’un rendement hors du commun. De plus, toutes les variantes de modèles de la BMW Série 3 Coupé et de la BMW Série 3 Cabriolet profitent en série de vastes fonctionnalités BMW EfficientDynamics. La fonction de récupération de l’énergie libérée au freinage, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques du moteur, l’indicateur de changement de rapport, une gestion de périphériques asservie aux besoins, y compris la direction à assistance électromécanique, le compresseur de climatisation débrayable et la pompe à huile à gestion cartographique, ainsi qu’une aérodynamique optimisée, des pneus à résistance réduite au roulement et la construction légère intelligente comptent parmi les fonctionnalités mises en œuvre dans une configuration spécifique à chaque modèle. Toutes les motorisations de la nouvelle BMW Série 3 Coupé et de la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet respectent les dispositions de la norme antipollution Euro 5.

Avec la BMW 318i, une nouvelle variante d’accès à la gamme est proposée tant pour le coupé que pour le cabriolet de la BMW Série 3. Les deux nouveaux modèles sont animés par un quatre cylindres de 2,0 litres à injection directe essence fonctionnant en mélange pauvre. L’injection directe en mélange pauvre, appelée aussi à charge stratifiée, permet d’atteindre une puissance moteur élevée avec des quantités de carburant réduites. Sur le système d’injection du type High Precision Injection, des injecteurs placés à proximité directe de la bougie injectent le carburant directement dans les chambres de combustion. En fonctionnement en mélange pauvre, il y a formation de plusieurs strates de mélange caractérisées par différents rapports air/carburant. Ce n’est qu’autour de la bougie d’allumage que se forme un noyau de mélange inflammable. Dès que ce noyau s’enflamme, les strates pauvres plus éloignées de la bougie brûlent également dans un processus homogène.

Le moteur de la BMW 318i produit ainsi une puissance de 105 kW (143 ch) à un régime de 6 000 tr/mn ainsi qu’un couple maximal de 190 Newtons-mètres à 4 250 tr/mn. Il permet ainsi à la BMW 318i Coupé et à la BMW 318i Cabriolet de s’élancer de 0 à 100 km/h en 9,1 et 10,3 secondes respectivement. Toutes deux filent à une vitesse maximale de 210 km/h. Selon le cycle de conduite européen, la BMW 318i Coupé consomme en moyenne 6,3 litres aux 100 kilomètres pour des émissions de CO2 de 146 grammes par kilomètre. Pour la BMW 318i Cabriolet, les valeurs correspondantes sont de 6,6 litres et de 154 grammes.

Des moteurs d’une technologie innovante pour les top modèles

Grâce à des technologies innovantes, les modèles de pointe se distinguent, eux aussi, par une efficacité à toute épreuve. Ainsi, la nouvelle BMW 335i Coupé et la nouvelle BMW 335i Cabriolet s’alignent avec un six cylindres en ligne de conception nouvelle associant pour la première fois la technologie BMW TwinPower Turbo, l’injection directe du type High Precision Injection et la distribution entièrement variable du type VALVETRONIC. Le moteur de 3,0 litres atteint une puissance maximale de 225 kW (306 ch) à 5 800 tr/mn et débite son couple maximal de 400 Newtons-mètres sur une plage de régimes comprise entre 1 200 et 5 000 tr/mn.

Son système de suralimentation, qui fonctionne selon le principe du TwinScroll (double entrée) et, donc, avec des conduits séparés en groupes de trois cylindres chacun dans le collecteur d’échappement comme dans le turbocompresseur, ainsi que la distribution VALVETRONIC à nouveau perfectionnée, permettent au moteur de réagir avec une spontanéité fascinante. Grâce à la combinaison de ces qualités avec l’injection directe essence, le nouveau moteur se hisse au niveau de puissance d’un huit cylindres atmosphérique, tout en maintenant la consommation et les émissions à un niveau étonnamment modeste. La BMW 335i Coupé se contente de 5,5 secondes pour parcourir le zéro à 100 km/h (BMW 335i Cabriolet : 5,8 secondes). Bridée par l’électronique, la vitesse maximale est de 250 km/h sur les deux variantes de modèle. La consommation moyenne selon le cycle de conduite européen s’établit à 8,4 litres aux 100 kilomètres sur le coupé et à 8,8 litres sur le cabriolet. Les rejets de CO2 sont respectivement de 196 et 205 grammes par kilomètre.

Punch et efficacité : de nouveaux moteurs diesel pour les modèles BMW 325d et BMW 320d

La gamme des moteurs diesel propose également deux nouvelles mécaniques pour le lancement commercial de la nouvelle BMW Série 3 Coupé et de la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet. Ainsi, un nouveau représentant des six cylindres en ligne diesel BMW de la nouvelle génération tourne sous le capot des modèles BMW 325d Coupé et BMW 325d Cabriolet. Le moteur de 3,0 litres dispose d’un système de suralimentation à géométrie variable de la turbine, d’un carter en aluminium et d’une injection à rampe commune de la toute dernière génération. Il délivre une puissance de 150 kW (204 ch) à un régime de 3 750 tr/mn et débite son couple maximal de 430 Newtons-mètres à 1 750 tr/mn.

La nouvelle BMW 325d Coupé parcourt le zéro à 100 km/h en 6,9 secondes, la nouvelle BMW 325d Cabriolet met 7,5 secondes. La vitesse maximale est respectivement de 244 et 238 km/h. Une consommation moyenne de 5,7 litres aux 100 kilomètres (cabriolet : 6,1 litres) selon le cycle européen et des émissions de CO2 respectivement de 151 et 160 grammes par kilomètre soulignent l’efficacité extraordinaire de cette nouvelle variante de moteur.

Tout comme le nouveau six cylindres, le quatre cylindres diesel entraînant les modèles BMW 320d Coupé et BMW 320d Cabriolet a vu progresser sa puissance de 5 kilowatts. Les optimisations ciblées destinées à améliorer le rendement augmentent en même temps l’efficacité de ce propulseur. Le moteur de 2,0 litres de cylindrée développe désormais une puissance de 135 kW (184 ch) à un régime de 4 000 tr/mn, le couple maximal s’est accru de 30 Newtons-mètres par rapport au devancier et atteint ainsi 380 Newtons-mètres à 1 900 tr/mn.

Départ arrêté, la nouvelle BMW 320d Coupé ne met que 7,5 secondes pour atteindre 100 km/h, le cabriolet demande 8,3 secondes. La vitesse de pointe s’établit à respectivement 237 et 228 km/h. C’est à la lumière de ces performances routières que la consommation moyenne relevée selon le cycle de conduite européen prend toute son importance : elle n’est que de 4,7 litres aux 100 kilomètres sur la BMW 320d Coupé et de 5,1 litres sur la BMW 320d Cabriolet. Les rejets de CO2 sont respectivement de 125 et 135 grammes par kilomètre.

Nouvelle diversité dans la gamme des moteurs, transmission intégrale pour cinq versions de coupé, boîte automatique sport à double embrayage.

Avec les nouvelles variantes d’accès à la gamme, la diversité de la gamme des moteurs proposés pour le coupé et le cabriolet de la BMW Série 3 va à nouveau en augmentant. Pour la nouvelle BMW Série 3 Coupé, les clients auront désormais le choix entre cinq moteurs à essence et quatre diesels. Avec cinq moteurs à essence et trois diesels, la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet laisse, elle aussi, l’embarras du choix. Sur les deux modèles, la gamme des moteurs à essence se compose de deux quatre cylindres et de trois six cylindres. Côté diesel, elle comprend un quatre cylindres et trois respectivement deux six cylindres.

La transmission intégrale intelligente BMW xDrive est une autre option concernant l’ensemble mécanique. Disponible sur cinq variantes de la BMW Série 3 Coupé, elle peut être accouplée à trois moteurs à essence et deux diesels.

En dotation standard, la nouvelle BMW Série 3 Coupé et la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet reçoivent une boîte mécanique à six rapports. Sur les modèles BMW 335i et BMW 320d, il s’agit d’une boîte de conception nouvelle bénéficiant d’un graissage à carter sec qui contribue à accroître encore l’efficacité de ces modèles grâce à cette conception optimisant son rendement. En option, une boîte automatique à six rapports est proposée pour les modèles BMW 320i, BMW 325i, BMW 330i, BMW 320d, BMW 325d et BMW 330d en versions coupé et cabriolet. Sur les deux variantes de la BMW 335d, cette boîte fait partie de la dotation standard.

Les modèles BMW 335i Coupé et BMW 335i Cabriolet peuvent bénéficier en option d’une boîte automatique sport à sept rapports et double embrayage. Elle permet des passages de rapports sans rupture de charge et, partant, des accélérations absolument fulgurantes. Le pouvoir d’accélération est même supérieur au potentiel des modèles correspondants à boîte mécanique, alors que les consommations sont identiques. De plus, la boîte à double embrayage offre les caractéristiques de confort des boîtes automatiques BMW. Elle permet au conducteur de choisir entre le passage automatisé et le passage manuel des rapports.

Sur toutes les voitures équipées d’une boîte automatique ou d’une boîte automatique sport, le conducteur peut passer les rapports en mode manuel grâce au sélecteur de vitesses ou, en option, à l’aide de palettes au volant. L’activation des palettes comprises dans la dotation de la boîte automatique sport à double embrayage suit par ailleurs une nouvelle logique de commande. La palette droite sert à monter les rapports, la palette gauche permet de rétrograder. Avec cette systématique connue des automobiles BMW M, le conducteur perçoit encore plus intensément les passages de rapports ultrarapides de la boîte automatique sport.

Fonctionnalités bureautiques et multimédia innovantes signées BMW ConnectedDrive

Parmi les éléments innovants de la BMW Série 3, mentionnons les services de BMW ConnectedDrive. L’interconnexion ciblée de la voiture avec son environnement permet d’optimiser le confort au même titre que la sécurité et l’utilisation des fonctions de divertissement. Parmi les services mis à disposition par BMW ConnectedDrive, il faut compter entre autres l’utilisation d’Internet à bord de la voiture, le service de renseignements téléphoniques avec transmission des données dans le système de navigation, le téléchargement d’itinéraires individuels grâce à BMW Routes ainsi que l’Appel d’urgence évolué qui permet de localiser exactement la voiture et de guider les services de secours rapidement sur le lieu de l’accident.

Au cours de l’année automobile 2010, l’offre se voit enrichir de fonctionnalités supplémentaires dont certaines sont l’apanage de BMW. Celles-ci sont disponibles pour la nouvelle BMW Série 3 Coupé tout comme pour la nouvelle BMW Série 3 Cabriolet. Dans ce contexte, une meilleure intégration de téléphones mobiles et autres appareils multimédia externes dans le système de commande embarqué iDrive fait partie des priorités. Elle s’accompagne de l’extension de la saisie vocale à la commande d’appareils externes. De plus, il est pour la première fois possible de télécharger des mises à jour logicielles pour l’intégration de nouveaux téléphones mobiles ou de lecteurs audio via un portail BMW Online. Lorsque le logiciel a été transmis dans la voiture via une clé USB, rien n’empêche plus l’intégration totale des nouveaux appareils dans le système iDrive. Pour pouvoir utiliser les nouvelles propositions de BMW ConnectedDrive, la voiture doit être dotée du système de navigation Professional disponible en option.

Les nouveaux services signés BMW ConnectedDrive permettent une commande encore plus sûre, plus confortable et plus complète des fonctions téléphoniques et bureautiques pendant le trajet. BMW est le premier constructeur automobile au monde à offrir les conditions techniques requises pour transmettre directement des messages textuels du téléphone mobile à l’écran de contrôle du système iDrive. Le conducteur peut aussi se faire lire les messages textuels via la commande vocale.

La possibilité de synchroniser les agendas, listes de tâches et notes entre le téléphone mobile et le système iDrive est un autre élément unique en son genre. L’interface correspondante est compatible avec les plus grandes marques de téléphones mobiles. L’utilisation de cette fonction est donc dès le départ ouverte à un grand nombre de clients. La nouvelle technologie dispose par ailleurs aussi des conditions requises pour afficher des listes de contacts avec représentation des photos correspondantes.

La possibilité de transmettre des fichiers audio provenant d’appareils externes via Bluetooth est également nouvelle. Ni la télécommande du lecteur audio mobile ni le transfert des fichiers audio de la mémoire du lecteur vers le système de divertissement de la voiture ne nécessite une connexion par câble. Lorsque le programme musique est activé, la pochette des albums apparaît sur l’écran de contrôle, ce qui rend l’utilisation des fonctions de divertissement encore plus attrayante. Là encore, BMW est le premier constructeur automobile au monde à proposer cette fonctionnalité.