335i E90 Berline (2008) - Voiture de série - Fonds d'écran - BMWorld.fr - Le monde des BMW

Thème bmworld

Fond d'écran 335i E90 Berline (2008)

335i E90 Berline (2008)
Pages: 1 2 3 4 5 6 Photos 01 à 20 Suivant
01 - 335i E90 Berline (2008)
02 - 335i E90 Berline (2008)
03 - 335i E90 Berline (2008)
04 - 335i E90 Berline (2008)
05 - 335i E90 Berline (2008)
06 - 335i E90 Berline (2008)
07 - 335i E90 Berline (2008)
08 - 335i E90 Berline (2008)
09 - 335i E90 Berline (2008)
10 - 335i E90 Berline (2008)
11 - 335i E90 Berline (2008)
12 - 335i E90 Berline (2008)
13 - 335i E90 Berline (2008)
14 - 335i E90 Berline (2008)
15 - 335i E90 Berline (2008)
16 - 335i E90 Berline (2008)
17 - 335i E90 Berline (2008)
18 - 335i E90 Berline (2008)
19 - 335i E90 Berline (2008)
20 - 335i E90 Berline (2008)
Pages: 1 2 3 4 5 6 Photos 01 à 20 Suivant

335i E90 Berline (2008)


Déjà meilleure dans sa catégorie, elle conforte son avance : la nouvelle BMW Série 3

Synonyme de sportivité affirmée sur le segment des voitures haut de gamme, elle occupe depuis des années la pole position des ventes dans le monde entier. Mais la BMW Série 3 n’entend pas en rester là. Objectif : conforter son avance. Nouvelles lignes extérieures, habitacle restylé pour encore plus de raffinement, système BMW iDrive optionnel de nouvelle génération, système BMW ConnectedDrive optimisé, offre de motorisations enrichie et innovations en matière de transmission, de sécurité et de confort : les nouvelles BMW Série 3 Berline et Touring sont plus séduisantes que jamais. Propulsion, répartition harmonieuse de la charge sur les trains avant et arrière, très haut niveau de précision directionnelle et de suspension, la BMW Série 3 redéfinit incontestablement la donne, sur son segment en termes de dynamique de conduite. Cet incomparable plaisir de conduire est plus que jamais compatible avec un certain sens de l’économie. Grâce au concept BMW EfficientDynamics, les dix moteurs proposés pour propulser la nouvelle BMW Série 3 affichent chacun des consommations et des émissions bien plus faibles que leurs concurrents directs.

Parmi les autres nouveautés technologiques, citons la transmission intégrale BMW xDrive à commande électronique, une nouvelle fois optimisée. Cette transmission intelligente, dont la répartition variable de la force de traction entre les roues avant et arrière élève encore d’un cran la dynamique de conduite, mais aussi la stabilité et la motricité de la voiture, est désormais proposée pour cinq motorisations. La nouvelle BMW 320d xDrive est proposée en version Berline et Touring. Autre nouveauté : la BMW 318d (disponible elle aussi dans les deux versions), dont la consommation moyenne de 4,7 litres pour 100 kilomètres en fait de loin le véhicule le plus sobre de sa catégorie, peut désormais recevoir une boîte de vitesses automatique à 6 rapports.
Parallèlement au lancement commercial des nouvelles BMW Série 3 Berline et Touring, une toute nouvelle boîte automatique sport à sept rapports avec double embrayage fait son entrée sur les modèles Coupé et Cabriolet.
Cette nouvelle boîte offre aux modèles BMW 335i Coupé et Cabriolet des accélérations encore plus vertigineuses. Ajoutons que, comparée à la série boîte manuelle à six rapports, cette nouvelle boîte apporte un plus incon-testable sur le plan dynamique, associé au confort d’une boîte automatique.
La boîte automatique sport à sept rapports avec double embrayage assure des changements de rapport sans rupture de couple.

Nouveau design : atouts d’une silhouette sportive mais élégante

Avant, profils et arrière restylés : la nouvelle BMW Série 3 Berline affirme sans complexe un caractère encore plus dynamique. Enrichie elle aussi de nouveaux détails optiques, sur 360°, la nouvelle BMW Série 3 Touring se montre sous un jour à la fois sportif et élégant.

Avant plus large et plus élancé

L’avant des modèles Berline et Touring de la nouvelle BMW Série 3 gagne incontestablement en carrure. Les doubles projecteurs ronds emblématiques de la marque sont mis en valeur par des entourages chromés. Sur les deux modèles BMW Série 3 Berline et Touring, les anneaux corona assurent désormais la fonction feux de jour, en association avec les projecteurs bi-Xénon optionnels. Les clignotants sont intégrés dans une structure à lamelles ; associés à l’option projecteurs bi-Xénon, ils sont éclairés par des diodes électroluminescentes.

Profil tout en élégance

Puissance et caractère dominent incontestablement le profil de la nouvelle BMW Série 3. Les bas de caisse latéraux sont rehaussés et élargis. Autre nouveauté : le design des rétroviseurs extérieurs est marqué par deux lignes de mise en relief, qui jouent sur l’alternance entre surfaces convexes et concaves. Les rétroviseurs eux-mêmes ont en outre été redimensionnés, pour permettre une meilleure visibilité vers l’arrière.

Résolument sportive, la poupe accueille de nouvelles optiques

L’arrière de la nouvelle BMW Série 3 ne se prive pas lui non plus d’afficher puissance et sportivité. La jupe, les blocs optiques ainsi que le couvercle du coffre ont été complètement redessinés. Ces blocs optiques en deux parties reprennent la forme en L emblématique de la marque. Les blocs optiques à diodes électroluminescentes, de même que les clignotants, également à diodes, donnent une très nette touche d’élégance supplémentaire. La nouvelle BMW Série 3 doit enfin sa silhouette particulièrement puissante au choix d’une voie élargie (jusqu’à 24 mm de plus à l’arrière selon les modèles), qui se traduit par un nouveau support de roue combiné à d’autres modifications de détail.

L’habitacle : matières haut de gamme et ergonomie optimisée

Grâce à des changements ciblés, dans le choix des matériaux et dans les finitions, l’habitacle déjà moderne et stylé se fait encore plus raffiné. Les stylistes de la marque ont repris l’alternance des surfaces convexes et concaves, pour mieux décliner l’idée d’une élégance sportive ponctuée d’éléments techniques très visuels.

Système de commande iDrive nouvelle génération

Pour activer et commander les modules de divertissement, d’information, de navigation et de télécommunication, qu’ils soient optionnels ou de série, la nouvelle BMW Série 3 peut recevoir en option le système de commande iDrive. Associé à l’option système de navigation Professional, la voiture bénéficie d’un système iDrive nouvelle génération. Ce nouveau système iDrive propose un mode de commande par reconnaissance vocale. Avec l’iDrive nouvelle génération, BMW conforte incontestablement son avance par rapport aux systèmes similaires d’autres constructeurs en termes de qualité d’affichage et de commande intuitive. Les quatre touches de raccourci situées dans l’environnement immédiat du « Controller » permettent de passer en un clin d’oeil d’une fonction à l’autre (lecteur CD, autoradio, téléphone et Navigation). L’offre de touches supplémentaires est complétée par trois touches de commande.

Écran de contrôle haute résolution et affichage variable

Le nouvel iDrive de la BMW Série 3 est doté d’un écran de contrôle de 8,8 pouces, dimensions bien supérieures à tous les écrans proposés jusqu’à présent dans le monde automobile. La haute résolution de l’image permet par ailleurs d’afficher des graphiques bien plus détaillés. L’architecture du menu facilite pour sa part la navigation. Le menu de démarrage affiche tous les sous-menus fonctionnels accessibles par iDrive. Disque dur pour fichiers audio et système de navigation.
Le système de navigation Professional comprend un disque dur monté sur le véhicule. D’une capacité de 80 Go, ce support de mémoire permet un accès ultrarapide aux données de navigation cartographiées, mais il peut également être utilisé pour stocker un très grand nombre de fichiers audio.
Le système offre également la possibilité de copier des fichiers audio sur le disque dur à partir d’un CD, d’un lecteur MP3 ou d’une clé USB.

Première mondiale : accès illimité à Internet

En créant BMW ConnectedDrive, BMW est le premier constructeur à permettre l’accès illimité à Internet, à bord d’une voiture à l’arrêt. L’accès à Internet est proposé en option, pour la nouvelle BMW Série 3, aux conditions intéressantes d’un abonnement forfaitaire. Le transfert de données fait appel à la technologie EDGE (Enhanced Data Rates for GSM Evolution) qui, contrairement à l’UMTS, offre une couverture intégrale et un débit 3 à 4 fois supérieur à celui du GPRS. L’accès à Internet, dans la voiture, suppose la présence du système de commande iDrive étendu. La navigation à l’intérieur des pages Internet affichées à l’écran se fait en déplaçant le « Controller » dans les différentes directions, pour agir sur le pointeur visible à l’écran.

BMW ConnectedDrive : offre étendue

Pensé comme un concept dynamique, BMW ConnectedDrive propose aujourd’hui, selon les pays, les services BMW Assist, BMW Online, BMW Téléservices et BMW Tracking. Mais BMW ConnectedDrive est également évolutif, dans l’optique d’un confort toujours plus grand en termes de mobilité et d’information. Sur le plan de la sécurité, rappelons l’existence de la fonction appel d’urgence étendue avec localisation automatique, ainsi que des fonctions à distance grâce auxquelles BMW ConnectedDrive conforte son avance par rapport à la concurrence.

BMW EfficientDynamics : moteur du succès

En élargissant son offre de motorisations, la nouvelle BMW Série 3 conforte sa position de leader sur son segment, en termes de dynamique de conduite et d’économie. Quelles que soient leurs motorisations, les modèles Berline mais aussi Touring sont bien plus sobres et bien plus propres que leurs concurrents, à puissance comparable.
Pour gagner en performances, la nouvelle BMW Série 3 bénéficie des toutes dernières innovations du BMW EfficientDynamics, combinées de manière spécifique en fonction des modèles. Essence ou Diesel, toutes les motorisa-tions disponibles pour la nouvelle BMW Série 3, bénéficient des technologies les plus récentes. Cela se traduit par un éventail particulièrement large de mesures techniques touchant directement l’environnement du moteur, dans l’optique de faire baisser davantage la consommation et les émissions polluantes. Citons parmi celles-ci la récupération de l’énergie de freinage, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur, l’indicateur de changement de rapport, la gestion rationnelle des équipements auxiliaires, la direction assistée électromécanique, les pneumatiques à résistance réduite au roulement et la commande active des volets d’air. La BMW la plus vendue constitue une vitrine idéale pour ce bouquet technologique.

Nouveau moteur Diesel six cylindres sur le modèle BMW 330d

Conformément aux technologies BMW EfficientDynamics, chaque nouvelle BMW Série 3 offre, par rapport à sa devancière, une dynamique de conduite plus affirmée pour une consommation et des émissions réduites. Le moteur BMW 330d en est le parfait exemple. Le bloc-moteur de 3,0 litres de cylindrée, intégralement en aluminium, dispose d’une injection à rampe commune de troisième génération, dont les injecteurs piézo-électriques affichent une pression de 1 800 bars maximum. Il est assisté d’un turbocom-presseur doté de turbines à géométrie variable. Cette nouvelle motorisation Diesel atteint sa puissance maximale de 180 kW/245 ch à 4 000 tr/min, son couple maximal de 520 Nm est disponible dès 1 750 tr/min et jusqu’à 3 000 tr/min. La nouvelle BMW 330d abat le 0 à 100 km/h en 6,1 secondes à peine. Sa vitesse de pointe est autolimitée électroniquement à 250 km/h.
La consommation moyenne en cycle européen est de 5,7 litres pour 100 kilomètres, les émissions de CO2 s’affichent à 152 grammes par kilomètre.

BMW BluePerformance : pour répondre à la norme Euro 6

Au départ de l’usine, la nouvelle BMW 330d est dotée d’un filtre à particules et d’un catalyseur à oxydation. Les innovations mises en œuvre sur son nouveau moteur six cylindres lui permettent de revendiquer des émissions bien inférieures aux limites imposées par la norme antipollution Euro 5. Dans un catalyseur à oxydation, les hydrocarbures et le monoxyde de carbone sont transformés en eau et en dioxyde de carbone. Pour réduire davantage les oxydes d’azote dans les émissions à l’échappement, il est également possible d’adjoindre au catalyseur à oxydation un catalyseur à accumulation. Ajoutons que dans la configuration optionnelle BluePerformance, la nouvelle BMW 330d anticipe même les exigences de la future norme Euro 6. Tout comme le nouveau moteur Diesel six cylindres BMW, les moteurs des modèles BMW 320d et BMW 318d satisfont eux aussi aux exigences de la norme Euro 5. Les deux moteurs Diesel quatre cylindres ont subi une révision en règle qui s’est traduite par une nouvelle baisse de la consommation mais aussi des émissions polluantes (et sonores) sans perte de puissance.

Embarras du choix : l’offre la plus étendue et les meilleurs rendements du segment

L’association idéale entre plaisir de conduire et rendement s’incarne idéalement dans les motorisations de la nouvelle BMW Série 3. Les moteurs Diesel six et quatre cylindre réactifs et les moteurs essence quatre cylindres nerveux auxquels s’ajoutent des moteurs essence six cylindres en ligne, connus pour leur parfaite régularité mécanique et leur puissance, constituent une offre sans pareille sur le segment de la BMW Série 3.
Qu’ils optent pour les versions essence ou Diesel, les clients ont chaque fois le choix entre cinq motorisations à raison de deux moteurs quatre cylindres et trois moteurs six cylindres. La gamme de puissance s’étend des 105 kW/143 ch délivrés par les quatre cylindres des BMW 318i et BMW 318d, aux 225 kW/306 ch du puissant six cylindres en ligne de la BMW 335i.
Ces motorisations sont disponibles aussi bien pour la BMW Série 3 Berline que pour les modèles Touring. Tous ces moteurs mettent en œuvre le concept BMW EfficientDynamics chaque fois adaptée au modèle. Résultat : par comparaison avec des concurrents de puissance équivalente, chacune des dix motorisations BMW bénéficie du meilleur ratio dynamique de conduite/économie.
Seul BMW a équipé l’ensemble de ces moteurs à essence d’une injection directe haute précision HPI. Même chose pour tous les moteurs Diesel, qui sont les seuls à combiner carter de vilebrequin en aluminium, turbo-compresseur et injection directe à rampe commune de troisième génération. Avec 5,6 secondes seulement pour passer de 0 à 100 km/h, la BMW 335i affiche un dynamisme extraordinaire. Champion du rendement sur l’ensemble du segment, le modèle BMW 318d affiche une consommation moyenne de 4,7 litres pour 100 kilomètres en cycle européen et un taux de CO2 de 123 grammes par kilomètre.

La transmission intégrale optimisée BMW xDrive fait son entrée sur la BMW 320d xDrive

Avec le lancement de la nouvelle BMW Série 3, la gamme des motorisations aptes à recevoir la transmission intégrale intelligente BMW xDrive s’élargit.
Pour la première fois en effet, la transmission xDrive peut équiper un modèle quatre cylindres. La nouvelle BMW 320d xDrive allie un rendement poussé avec une dynamique de conduite et une motricité époustouflantes. Aussi bien sur les versions Berline que Touring, trois motorisations essence et deux moteurs Diesel acceptent la transmission intégrale intelligente BMW xDrive. Les modèles issus de cette alliance sont logiquement reconnaissables à leur extension « xDrive » (BMW 335i xDrive, BMW 330i xDrive, BMW 325i xDrive, BMW 330d xDrive et BMW 320d xDrive).
Par la répartition judicieuse du couple, entre les trains avant et arrière, la transmission intégrale permanente BMW xDrive à commande électronique offre un plus incontestable en termes de confort, de motricité et d’agilité, sur tous les revêtements. Connectés l’un à l’autre, les calculateurs du système de contrôle dynamique de stabilité (DSC) et de la transmission intégrale xDrive donnent naissance à l’Integrated Chassis Management (ICM). La trans-mission intégrale xDrive assiste ainsi la dynamique de conduite, en détectant et donc en corrigeant instantanément la tendance au survirage ou au sous-virage.

Châssis sophistiqué avec direction active en option

La nouvelle BMW Série 3 bénéficie du châssis le plus sophistiqué de son segment. Le train arrière à cinq bras est réglé pour répondre aux attentes de moteurs affichant puissances et couples élevés. Le train avant de la BMW Série 3 en constitue un pendant idéal : doté d’une double articulation des pivots de fusée avec stabilisateur, il est en majeure partie réalisé en aluminium.Parmi les dotations de série, signalons par ailleurs la direction assistée électrique Servotronic, intelligemment asservie à la vitesse, ainsi qu’en option la direction active à démultiplication directe qui permet, à vitesse réduite, de manœuvrer facilement dans des espaces réduits et, à grande vitesse, de minimiser les conséquences d'un braquage trop violent.

Protection maximale des passagers, avec appuis-tête actifs

Sur la nouvelle BMW Série 3, la sécurité s’appuie en premier lieu sur la solide ossature de la carrosserie, qui utilise à bon escient les nuances d’acier les plus résistantes, ainsi que sur des éléments structurels capables de se déformer pour dévier et absorber l’énergie en cas de choc. Les six airbags, les ceintures de sécurité trois points et les appuis-tête à toutes les places offrent aux passagers une protection maximale. Les fixations ISOFIX pour sièges enfants sont prévues de série, à l’arrière. Les sièges avant de la nouvelle BMW Série 3 sont en outre dotés de série d’appuis-tête actifs, qui réduisent considérablement les risques de blessures cervicales dans le cas de collisions arrière. Géré par le système électronique de sécurité du véhicule, le dispositif de commande des appuis-tête actifs déplace la partie antérieure de l’appui-tête de 60 millimètres maximum vers l’avant et de 40 millimètres maximum vers le haut en un temps record, ce qui a pour effet de mieux amortir la tête du passager.
Facteur supplémentaire de sécurité active : l’éclairage directionnel peut venir compléter les projecteurs bi-Xénon, en option, pour garantir un éclairage suffisant de la chaussée, en courbe. Les projecteurs s’orientent en fonction de l’angle de braquage, de l’angle de direction et de la vitesse de la voiture. Les projecteurs d’intersection interviennent pour leur part à vitesse lente. Selon la direction de conduite, cette dernière fonction est prise en charge par l’un des deux projecteurs intérieurs pour éclairer chaque fois la partie intérieure de la courbe.

Chauffage et climatisation : les meilleurs du segment

La nouvelle BMW Série 3 n’est pas en reste sur le plan des équipements de confort. Le système de chauffage et de climatisation évolué offre l’assurance d’un confort thermique à la carte, en toute saison. La nouvelle BMW Série 3 dispose en effet du système le plus performant de sa catégorie. Une seule minute suffit pour renouveler l’air trois fois, intégralement. Du fait des écoulements d’air optimisés à l’intérieur du dispositif et de la présence d’une buse de ventilation en position centrale, sur la planche de bord, le débit d’air exceptionnellement élevé n’entraîne aucune gêne acoustique supplémentaire. La climatisation automatique 2 zones, permet au conducteur et au passager de définir individuellement la température qui leur convient.


BMW 335i :
moteur essence six cylindres en ligne avec double turbo et injection directe (injection directe haute précision HPI),
Cylindrée : 2 979 cm3 ; Puissance : 225 kW/306 ch à 5 800 tr/min,
Couple max. : 400 Nm de 1 300 à 5 000 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 5,6 secondes (Touring : 5,7 secondes),
Vitesse de pointe : 250 km/h,
Consommation moyenne (cycle européen) :
9,1 litres/100 kilomètres (9,3 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 218 g/km (222 g/km).

BMW 330i :
moteur essence six cylindres en ligne à injection directe ;
Cylindrée : 2 996 cm3 ; Puissance : 200 kW/272 ch à 6 700 tr/min,
Couple max. : 320 Nm de 2 750 à 3 000 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 6,1 secondes (Touring : 6,2 secondes),
Vitesse de pointe : 250 km/h,
Consommation moyenne (cycle européen) :
7,2 litres/100 kilomètres (7,3 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 173 g/km (175 g/km).

BMW 325i :
moteur essence six cylindres en ligne à injection directe ;
Cylindrée : 2 996 cm3 ; Puissance : 160 kW/218 ch à 6 100 tr/min,
Couple max. : 270 Nm de 2 400 à 4 200 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 6,7 secondes (Touring : 6,9 secondes),
Vitesse de pointe : 250 km/h (248 km/h),
Consommation moyenne (cycle européen) :
7,1 litres/100 kilomètres (7,2 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 170 g/km (173 g/km).

BMW 320i :
moteur essence quatre cylindres en ligne à injection directe ;
Cylindrée : 1 995 cm3 ; Puissance : 125 kW/170 ch à 6 700 tr/min,
Couple max. : 210 Nm à 4 250 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 8,2 secondes (Touring : 8,4 secondes),
Vitesse de pointe : 228 km/h (226 km/h),
Consommation moyenne (cycle européen) :
6,1 litres/100 kilomètres (6,2 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 146 g/km (148 g/km).

BMW 318i :
moteur essence quatre cylindres en ligne à injection directe,
Cylindrée : 1 995 cm3 ; Puissance : 105 kW/143 ch à 6 000 tr/min,
Couple max. : 190 Nm à 4 250 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 9,1 secondes (Touring : 9,5 secondes),
Vitesse de pointe : 210 km/h (210 km/h),
Consommation moyenne (cycle européen) :
5,9 litres/100 kilomètres (6,0 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 142 g/km (144 g/km).

BMW 335d :
moteur Diesel six cylindres en ligne avec carter de vilebrequin en aluminium, injection directe à rampe commune de troisième génération
et double turbo à géométrie variable,
Cylindrée : 2 993 cm3 ; Puissance : 210 kW/286 ch à 4 400 tr/min,
Couple max. : 580 Nm de 1 750 à 2 250 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 6,0 secondes (Touring : 6,1 secondes),
Vitesse de pointe : 250 km/h,
Consommation moyenne (cycle européen) :
6,7 litres/100 kilomètres (6,8 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 177 g/km (178 g/km).

BMW 330d :
moteur Diesel six cylindres en ligne avec carter de vilebrequin en aluminium, injection directe à rampe commune de troisième génération
et turbocompresseur à géométrie variable
Cylindrée : 2 993 cm3 ; Puissance : 180 kW/245 ch à 4 000 tr/min ;
Couple max. : 520 Nm de 1 750 à 3 000 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 6,1 secondes (Touring : 6,2 secondes),
Vitesse de pointe : 250 km/h,
Consommation moyenne (cycle européen) :
5,7 litres/100 kilomètres (5,9 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 152 g/km (155 g/km).

BMW 325d :
moteur Diesel six cylindres en ligne avec carter de vilebrequin en aluminium, injection directe à rampe commune de troisième génération
et turbocompresseur à géométrie variable
Cylindrée : 2 993 cm3 ; Puissance : 145 kW/197 ch à 4 000 tr/min ;
Couple max. : 400 Nm de 1 300 à 3 250 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 7,4 secondes (Touring : 7,6 secondes),
Vitesse de pointe : 235 km/h (233 km/h),
Consommation moyenne (cycle européen) :
5,7 litres/100 kilomètres (5,9 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 153 g/km (155 g/km).

BMW 320d :
moteur Diesel quatre cylindres avec carter de vilebrequin en aluminium, injection directe à rampe commune de troisième génération et turbocompresseur à géométrie variable
Cylindrée : 1 995 cm3 ; Puissance : 130 kW/177 ch à 4 000 tr/min,
Couple max. : 350 Nm de 1 750 à 3 000 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 7,9 secondes (Touring : 8,1 secondes),
Vitesse de pointe : 230 km/h (228 km/h),
Consommation moyenne (cycle européen) :
4,8 litres/100 kilomètres (4,9 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 128 g/km (130 g/km).

BMW 318d :
moteur Diesel quatre cylindres avec carter de vilebrequin en aluminium, injection directe à rampe commune de troisième génération et turbocompresseur à géométrie variable
Cylindrée : 1 995 cm3 ; Puissance : 105 kW/143 ch à 4 000 tr/min,
Couple max. : 300 Nm de 1 750 à 2 500 tr/min,
Accélération [0–100 km/h] : 9,3 secondes (Touring : 9,6 secondes),
Vitesse de pointe : 210 km/h (210 km/h),
Consommation moyenne (cycle européen) :
4,7 litres/100 kilomètres (4,8 litres),
Émissions de CO2 selon norme européenne : 123 g/km (125 g/km).