Concept CS (2007) - Concept car - Fonds d'écran - BMWorld.fr - Le monde des BMW

Thème bmworld

Fond d'écran Concept CS (2007)

Concept CS (2007)
Pages: 1 2 Photos 21 à 37 Précédent
21 - Concept CS (2007)
22 - Concept CS (2007)
23 - Concept CS (2007)
24 - Concept CS (2007)
25 - Concept CS (2007)
26 - Concept CS (2007)
27 - Concept CS (2007)
28 - Concept CS (2007)
29 - Concept CS (2007)
30 - Concept CS (2007)
31 - Concept CS (2007)
32 - Concept CS (2007)
33 - Concept CS (2007)
34 - Concept CS (2007)
35 - Concept CS (2007)
36 - Concept CS (2007)
37 - Concept CS (2007)
Pages: 1 2 Photos 21 à 37 Précédent

Concept CS (2007)


BMW dirige son regard vers un nouveau segment automobile. Avec l’étude BMW Concept CS, le constructeur allemand d’automobiles de grand prestige présente la vision d’un véhicule à quatre portes mariant l’exclusivité d’une grand tourisme du segment de luxe avec la fascination d’une voiture de sport de hautes performances. Cette association unique en son genre ouvre la perspective de savourer le plaisir de conduire dans une dimension inédite. La BMW Concept CS fournit une nouvelle définition du raffinement du style. La concentration sur un style expressif, sur des matériaux de la plus grande facture ainsi qu’une finition visant la perfection absolue révèle la conception d’une qualité de grand prestige. Une ambiance marquée par un luxe plein de bon goût et des valeurs intransigeantes a été créée dans l’habitacle de l’étude.
La ligne de la BMW Concept CS souligne la compétence extraordinaire de la marque BMW dans le développement d’automobiles au naturel extrêmement sportif, offrant de la place à plus de deux personnes. Symbole le plus spectaculaire de cette tradition : la BMW M5 qui, il y a plus de vingt ans déjà, a initié un segment automobile entièrement nouveau et est toujours qualifiée de référence dans le domaine des berlines de hautes performances. Sur la BMW Concept CS, le savoir-faire ainsi acquis se joint à la renommée mondiale de constructeur d’automobiles de grand prestige.
BMW bénéficie de son savoir acquis au fil des ans pour réunir les qualités les plus fascinantes de la sportivité et du luxe dans un concept nouveau. C’est ainsi que la BMW Concept CS montre une voie permettant de faire systématiquement évoluer la stratégie des quatre portes sportives vers le segment de luxe.

Le style extérieur : concentré de valeurs typiques de la marque BMW.
Comme aucune quatre portes avant elle, la BMW Concept CS extériorise dans la ligne de sa carrosserie la fine fleur de la sportivité. Une silhouette basse, élancée et dynamique, un long capot moteur et une ligne mettant en relief la propulsion, optimale pour la conduite sportive, émettent des signes indéniables d’un dynamisme maximal dans une nouvelle dimension automobile. La BMW Concept CS possède son propre langage des formes qui fait converger prestance souveraine, élégance raffinée et dynamisme excitant vers un esthétisme hautement individuel.
C’est ainsi que les valeurs élémentaires de la marque BMW se con-centrent sur la BMW Concept CS. Le style de la carrosserie de l’étude incarne le dynamisme souverain et l’élégance raffinée sous une
forme authentique. La BMW Concept CS est ainsi la pionnière inégalée d’une nouvelle catégorie automobile aux valeurs BMW typiques.

Raffinement du style et dynamisme au plus haut niveau.
Avec la synthèse des qualités typées de la marque, la
BMW Concept CS crée de nouveaux attraits dans un segment de marché particulièrement exigeant. L’étude marie les qualités d’une grand tourisme avec celles d’une voiture de sport hautes performances et les élève en même temps à un nouveau niveau. Le raffinement de la
grand tourisme se voit ainsi agrémenter d’une touche particulièrement sportive. Le potentiel dynamique hors classe de la voiture se ressent
sur quatre sièges individuels dignes de ce nom.
Alors que les limousines classiques soulignent en premier lieu l’agrément de conduite, la BMW Concept CS signale qu’elle accorde une priorité très claire à l’expérience automobile active. Un message
qui atteint tous les occupants, car l’impression d’espace généreux de
la quatre portes s’accompagne d’une position assise basse, non seulement pour le conducteur et son passager avant, mais aussi pour les passagers s’installant dans les sièges individuels à l’arrière. C’est pourquoi la BMW Concept CS est aussi la vision d’une voiture de sport dédiée à des conducteurs ambitieux, qui ne renonce pourtant pas à
faire vivre et la sportivité et le luxe aux passagers.

Individualité rencontre exclusivité.
L’intérieur de la BMW Concept CS répond entièrement à la nouvelle interprétation originale de l’expérience de conduite. L’ambiance à bord est tout aussi unique que le naturel et la ligne de la quatre places sportive. Le traité de l’intérieur et les innovations techniques sont en interaction. Les occupants entrent en contact avec une esthétique absolument inédite en la matière. Sur les quatre sièges individuels, ils découvrent une exclusivité toute particulière.
Le traité innovant des surfaces et éléments de commande se voit compléter par des matériaux particulièrement prestigieux et une finition absolument accomplie. Un luxe concentré marqué par l’élégance et
la recherche exemplaire du détail se substitue à l’opulence pompeuse. La précision avec laquelle tous les composants ont été développés
et fabriqués se révèle au premier coup d’œil. Elle signale la volonté à fournir des performances du plus haut niveau.

Style typé BMW et esthétisme exceptionnel.
Sur une longueur hors tout de 5,10 mètres, ce sont des lignes d’une fluidité dynamique qui dominent. Des naseaux BMW orientés nettement vers l’avant, le regard se dirige vers le capot moteur long et bas pour suivre le galbe racé de la silhouette et aussi de la ligne
de toit jusqu’à la partie arrière résolument courte et dotée d’une arête de décollement marquante. La silhouette, dynamique et élancée,
signale tout un bouquet de propriétés qui font naître le caractère d’une
automobile particulièrement sportive. Elle permet de conclure à d’excellentes valeurs aérodynamiques tout comme à un centre de gravité bas favorisant un comportement routier agile. De plus,
les transitions soigneusement modelées entre les différentes parties
de la carrosserie sont un indice de légèreté.

Une quatre portes avec une ligne basse ultrasportive.
La silhouette basse sportive impressionne, la carrosserie ne fait en effet que 1,36 mètre de haut. En outre, la ligne de toit filant dans un mouvement doux vers l’arrière allonge les proportions du véhicule.
La réinterprétation du coup de gouge en vue de profil contribue égale-ment à mettre en exergue la propulsion, optimale pour une transmission dynamique du couple sur la route. Le coup de gouge confère sa structure à la silhouette. De l’embase du montant avant, il passe par la porte avant dans un mouvement légèrement ascendant pour disparaître en dessous de la vitre latérale arrière. Puis, il renaît sur la partie inférieure de la porte arrière pour former d’abord un arc vigoureux tendu parallèlement au passage de roue avant de suivre une ligne droite à nouveau légèrement ascendante jusqu’à l’arrière.
De profil, la ligne de toit légèrement plongeante vers l’arrière crée,
elle aussi, un effet inédit. De par les contours marquants du montant arrière, elle exerce en effet un attrait optique supplémentaire sur la
BMW Concept CS. La transition du montant arrière vers la partie arrière est plus penchée que l’embase de la lunette arrière qui est plutôt verticale. Il en résulte une expression à mille facettes des contours clas-siques de l’arrière d’une automobile à trois volumes, qui varie avec
la perspective de l’observateur. De plus, le retour latéral traditionnel de la ligne sur l’embase du montant arrière, connu sous le nom de
« pli Hofmeister », a été redessiné. Au passage du montant arrière à la ligne de toit, au-dessus des vitres latérales, il se forme par ailleurs
une fine ligne de lumière pleine de charme.

Evolution résolue du look caractéristique de la partie avant.
Le look de la partie avant de la BMW Concept CS est un exemple particulièrement marquant de l’évolution résolue du langage des formes BMW. Trait distinctif de la marque devenu icône du style extérieur depuis longtemps, la grille de calandre – les naseaux BMW – se donne un air particulièrement expressif et visualise le besoin en air du moteur. Plus qu’un élément central de la partie avant, les naseaux en sont un élément dominant. Vu leurs dimensions et leur position légèrement inclinée vers l’avant, ils évoquent les voitures de sport classiques de la marque. Tous les autres éléments de la partie avant, inclinés dans le sens de marche et aux formes sculpturales, ont été disposés autour des naseaux, les surfaces directement adjacentes adoptent toutes un modelé concave.
Cet accent prend une importance supplémentaire par des données fonctionnelles. L’apport d’air primaire n’intervient que par les naseaux BMW.
Les deux évidements aménagés dans les panneaux latéraux avant favorisent le refroidissement des freins. Et puisqu’un groupe propulseur à la hauteur du naturel dynamique de la BMW Concept CS devrait demander un apport important en air de refroidissement, la nécessité de naseaux grand format se comprend aisément.
Conformément au principe selon lequel « la forme est dictée par la fonction », le capot moteur aux contours typiques des auto-mobiles BMW a également évolué pour devenir une marque distinctive découlant directement des exigences techniques. Sur la BMW Concept CS, le dôme de puissance forme un bombement particulièrement grand et musclé au-dessus du propulseur.
Le capot moteur est cerné par des ensembles optiques affleurants, encastrés en haut dans les ailes avant. Ils s’étirent loin vers l’arrière.
La bande étroite au-dessus des passages de roue aux dimensions généreuses souligne l’agilité et, donc, l’ambition athlétique.

Technique d’éclairage innovant.
Les ensembles optiques plats au look dynamique de la
BMW Concept CS sont dotés d’une technologie innovante de production de lumière. De nouveaux optiques à rétroprojection
par DEL focalisent leur lumière sur une surface de réflexion à
partir de laquelle celle-ci est émise d’une manière homogène et particulièrement ciblée sur la route. Ils créent ainsi un champ de vision plongé dans une lumière homogène sans aucun effet d’éblouissement, parce que le regard n’est plus dirigé directement sur les projecteurs.
Le porte-à-faux avant réduit signale, lui aussi, que toute la conception du véhicule vise la sportivité. Ce détail indique que le moteur peut être placé en arrière de l’essieu avant. Cette disposition crée une autre condition préalable à une agilité particulièrement élevée de la voiture.
Les passages de roue aux dimensions généreuses abritent des
roues de 21 pouces. Ces proportions fournissent à leur tour un indice
clair et net d’une précision extrême de la direction et d’une tenue
de cap maximale. Plus encore qu’à l’avant, les passages de roue arrière frappent par leur modelé musclé. La largeur du véhicule va légère-
ment en augmentant de l’avant à l’arrière. Cette particularité souligne également la transmission aux roues arrière typique de BMW.

Ligne de toit dynamique : elle dirige le regard – et l’air.
Le langage sculptural des formes distinguant le style de la carrosserie de la BMW Concept CS engendre un jeu unique entre surfaces con-caves et convexes. De cette manière, la lumière est réfléchie et dirigée de manière ciblée. Ainsi par exemple, les rétroviseurs extérieurs de la voiture se fondent également de manière harmonieuse dans la ligne latérale parce que leur forme reprend la ligne de la voiture. Les ouvrants de porte s’intègrent encore plus discrètement dans les flancs de la voiture. Logés dans une bande chromée à hauteur du coup de gouge, ils sont pilotés par des capteurs et ne sortent qu’en cas de besoin.
Autre nouveauté dans le traité d’une quatre portes : la bande centrale qui, au niveau des places arrière, est légèrement en retrait dans le toit de la BMW Concept CS. Ce creux qui n’est visible qu’en vue arrière où il apparaît cependant de manière particulièrement marquante, optimise l’écoulement de l’air au niveau du toit. Cet aspect aérodynamique souligne l’impression globale sportive de la voiture et est en même temps une autre caractéristique du traité sculptural de cette automobile.

Traité sculptural à la base d’un design jamais vu.
A cet égard, la BMW Concept CS est le contre-projet moderne s’opposant au style classique à trois volumes des quatre portes tradi-tionnelles. Une quatre portes sur laquelle les différentes parties
de la carrosserie forment un tout élancé aussi harmonieux n’a encore jamais été dessinée. L’impression d’avoir devant soi une forme née
d’un seul jet est renforcée lorsqu’on porte le regard sur les transitions modelées avec un soin extrême, qui créent des éclats de lumière supplémentaires, par exemple au niveau des montants arrière. Ces détails montrent bien l’ambition d’extérioriser avec une précision absolument parfaite les valeurs du langage évolué des formes.
L’inclinaison nettement plus marquée des montants arrière par rapport à celle de la lunette arrière est une autre composante de la fluidité avec laquelle les différentes parties de la carrosserie se confondent. De profil, la ligne évoque la légèreté d’un coupé, mais il suffit de varier un petit peu son angle de vision pour apercevoir l’allure d’une quatre portes classique. Vu le porte-à-faux arrière réduit, on ne peut que pressentir le volume important du coffre à bagages séparé. Ce sont plutôt des éléments de style soulignant tant la voie large que l’arrière optimisé en termes d’aérodynamique qui dominent.
Dans la partie arrière inférieure, on remarquera que les caches des deux embouts d’échappement sont sertis dans le bouclier arrière. Le look nocturne de la BMW Concept CS est marqué par les optiques fins qui émettent une lumière homogène en nappe et, donc, particulièrement harmonieuse.
De par son langage des formes cohérent et authentique jusque dans le moindre détail, la BMW Concept CS rayonne la fascination d’un style ayant atteint un nouveau degré de raffinement. L’effet émanant de la quatre portes sportive ne résulte pas de quelques éclats de lumière, mais d’une allure globale reflétant d’une manière convaincante le naturel de cette automobile. Le potentiel dynamique s’exprime tant par les proportions que par la ligne qui signale à la fois puissance et envie de pousser. Quant à son élégance particulièrement raffinée, l’étude la tire aussi du soin avec lequel le raffinement innovant de son style a été mis en pratique.

L’intérieur : l’expérience automobile vécue sur quatre places.
L’intérieur marqué par l’élégance exclusive et la finesse dégage égale-ment un dynamisme d’une dimension entièrement nouvelle. Lors de l’aménagement de cet intérieur, la technique innovante du layering a débouché sur une association inédite entre fonctionnalité et traité recherché et sobre. La mise à profit ciblée de joints et de couches stratifiées crée de nouvelles possibilités pour agencer des éléments fonctionnels pour l’aération et l’éclairage. Simultanément, la technique du layering ouvre de nouvelles voies pour mettre en valeur la qualité des matériaux mis en œuvre et la précision des formes par des couleurs contrastées et la structuration de différents matériaux.

Les quatre sièges sport dignes de ce nom sont dotés de cols intégrés qui peuvent être remontés et permettent alors de répondre à des souhaits de divertissement et de communication individuels. A bord, il est possible de palper une qualité d’un niveau inédit. La grande facture des matériaux, l’amour du détail et une finition arrivée à la perfection sont mis en valeur plus intensément que jamais. Le jeu du traité d’un nouveau style avec les matériaux exclusifs et les couleurs expressives fait naître à bord de la BMW Concept CS l’expérience unique d’un luxe qui ne découle pas de la seule abondance, mais plutôt d’une qualité accomplie.

Le traité de l’habitable signale que la conduite peut se savourer dans une ambiance unique en son genre. Un concept inédit pour l’organi-sation du poste de conduite ainsi que les standards inégalables dans le choix des matériaux et la finition respirent exclusivité et individualité.
S’y ajoute une déclaration ouverte en faveur de la sportivité qui se manifeste dans la disposition et la réalisation des quatre sièges sport individuels et le traité des éléments de commande.

Une invitation à la conduite active.
Axé sur le conducteur, le poste de conduite donne une impression
de maîtrise absolue de tout ce qui est lié à la conduite. Son organisation ainsi que la disposition de tous les éléments de commande est une invitation à la conduite active. Entre autres, l’implantation du levier de vitesse tout près du volant en est caractéristique. Le style des sièges sport se montre tout léger, leur habillage en cuir extrasouple témoigne de l’élégance sportive. La position assise basse et la structure très
claire des instruments font tout de suite naître le souhait d’aller sonder le potentiel dynamique de la voiture.

De l’espace, du maintien : des sièges sport aussi à l’arrière.
La BMW Concept CS montre la vision d’une automobile qui révèle ses qualités avant tout au conducteur. Son plus grand attrait : le plaisir à l’idée d’en prendre le volant. Le plaisir de conduire qui s’ensuit peut néanmoins être partagé de manière intense. Comme le passager avant, les passagers arrière perçoivent parfaitement l’impression de conduite sportive et active. En effet, les sièges individuels dans lesquels ils s’installent reprennent les contours des sièges sport avant et offrent donc un maintien latéral parfait. Grâce aux sièges individuels qui offrent une largeur aux coudes généreuse, le niveau de confort à l’arrière correspond à celui régnant sur le siège du passager avant. Dans un mouvement fluide, la console centrale s’étend jusqu’à l’arrière où
elle sert également d’accoudoir confortable proposant en plus des vide-poches supplémentaires. Dans l’ensemble, les passagers de la deuxième rangée bénéficient ainsi, eux aussi, d’une ambiance inédite à bord, ambiance qui se démarque très nettement du style des automobiles à quatre portes conventionnelles.

Subtilisation des jointures : le layering dans le traité de l’intérieur.
Le mariage de qualités qui étaient jusqu’ici considérées comme incon-ciliables est aussi une rupture avec les conventions existantes. C’est
à de nombreux égards que la BMW Concept CS inaugure une nouvelle ère. Ainsi, le traité de l’intérieur traduit, lui aussi, l’association unique entre sportivité et élégance sublime. Avec la BMW Concept CS, le jalon d’un style intérieur plein de raffinement est posé. Ce dernier applique
la technique du layering spécialement développée par BMW, qui donne une interprétation toute nouvelle à l’interaction des différents éléments de l’intérieur. Au lieu d’utiliser des assemblages plans sur lesquels seul le changement de matériau et de couleur permet de reconnaître les jointures, la technique du layering mise sur des surfaces stratifiées et des joints clairement définis assumant un rôle fonctionnel – par exemple pour la disposition de sources de lumière et de sorties d’aération.
Il se crée ainsi des effets hautement subtils entre lumière et ombre qui apportent une contribution essentielle à l’impression globale exclusive de l’intérieur.

Contrairement au style extérieur qui, grâce à des lignes fluides, à des surfaces généreuses et à une alternance étudiée entre éléments convexes et éléments concaves, met surtout en valeur la lumière d’une manière attrayante, le layering caractérisant l’intérieur joue avec la projection d’ombres. Là où dans la structure du poste de conduite, les surfaces ne se rencontrent pas au même niveau, des zones se forment qui se soustraient à l’incidence de la lumière. Celles-ci offrent de la place à l’intégration discrète de certaines fonctions. Les évidements et superpositions donnent de l’espace pour placer un éclairage d’ambiance ou bien des sorties d’aération. Une lumière intérieure antiéblouissante et des ombres discrètes revalorisent l’allure globale de l’habitacle et dégagent un air de légèreté détachée.
La technique du layering est aussi reprise pour le traité des instruments. Sur les visuels du combiné d’instruments, les informations appartenant à différentes fonctionnalités sont affichées sur différents plans optiques. Cela crée un effet de superposition qui accentue la bonne structuration des informations affichées tout en produisant un effet tridimensionnel.

Harmonie de couleurs contrastées, matériaux de grande facture.
Les stylistes ont aussi mis des touches uniques par le choix des matériaux et des couleurs. Des contrastes de couleur intenses produisent une ambiance vivante correspondant à l’expérience automobile dynamique vécue sur chacun des quatre sièges de la BMW Concept CS. Du cuir extrasouple d’un marron noble forme un contraste vivant avec des surfaces parées d’un blanc nuancé.
Le cuir tanné mat n’habille pas seulement les sièges, mais aussi le tableau de bord, la frise supérieure du revêtement des portes ainsi que les bords extérieurs du ciel de pavillon. Au niveau des accoudoirs ainsi que dans le revêtement des portes, le changement de couleur accentue la ligne dynamique découlant du traité des formes. L’habillage cuir du tableau de bord se poursuit dans une bande fine jusque dans le revêtement des portes.
Sur la BMW Concept CS, le ciel de pavillon est donc, lui aussi, mis
en scène d’une manière innovante non seulement par des couleurs contrastées, mais aussi par du cuir garnissant ses bords latéraux.
S’y ajoutent des bandes de lumière discrète qui, en s’étirant sur toute la longueur entre le pare-brise et la lunette arrière, parfont l’ambiance luxueuse régnant à bord.
En analogie avec l’extérieur, les transitions structurantes ont aussi été traitées avec un soin particulier à l’intérieur. C’est ainsi que le cuir habillant la console centrale et le seuil des portes s’étend loin dans l’espace jambes.
Le tableau de bord arbore de plus un tissu métallique de conception nouvelle épousant parfaitement les surfaces qu’il recouvre. Ce matériau particulièrement séduisant tant par sa structure que par sa teinte fraîche et son toucher froid, entoure entre autres les instruments ronds du poste de conduite. L’utilisation du matériau high-tech qu’est la céramique dans la fabrication d’éléments de commande est également du jamais vu. Symbole de solidité et de prestige, le bouton multi-commandes iDrive est réalisé en céramique.

Inimitable et typiquement BMW : la BMW Concept CS.
L’ambiance unique accueillant le conducteur et ses compagnons de route à bord de la BMW Concept CS traduit le nouveau raffinement
du style tout autant que la ligne caractéristique de sa carrosserie.
A l’extérieur comme à l’intérieur, la BMW Concept CS émet donc le même message : l’expérience automobile distillée par une grand tourisme trouve ici une expression inédite. Avec la présentation de cette étude, BMW ne trace ainsi pas seulement la voie vers un segment automobile non encore exploité, mais pose aussi le jalon d’une une catégorie automobile entièrement nouvelle. La grand tourisme à quatre portes du segment de luxe permet d’avancer vers une nouvelle dimension de la conduite.
Une nouvelle expérience de dynamisme et d’ambiance, un style et une finition d’une qualité exemplaire, une précision extrême dans le traité des formes et un luxe concentré à bord marquent le caractère de la BMW Concept CS de leur empreinte. Tout cela témoigne du savoir magistral des ingénieurs et stylistes qui leur permet de créer des automobiles suscitant les émotions. La somme de toutes les qualités de la BMW Concept CS montre aussi qu’une telle étude ne peut naître que sur la base de valeurs bien définies : force d’innovation, sportivité, esthétisme, franchise et recherche de la qualité. Ce sont là les valeurs sur la base desquelles BMW a développé au fil des décennies des quatre portes particulièrement prestigieuses et des voitures de sport d’un dynamisme fascinant, valeurs qui se concentrent maintenant d’une manière inégalable sur la BMW Concept CS.